Un nouveau cas d'Ebola, une fillette de 9 ans, recensé en Ouganda


Image Post

Société Publié le : 30/08/19 à 07:50:50
Par : AFP




Un nouveau cas d’Ebola, une fillette congolaise de neuf ans qui était arrivée mercredi en provenance de République démocratique du Congo (RDC), a été recensé en Ouganda, a annoncé jeudi le ministère ougandais de la Santé.

En juin, trois membres d’une même famille étaient morts en Ouganda après avoir contracté cette maladie en RDC. Mais fin juillet, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) avait déclaré l’Ouganda libre d’Ebola, aucun autre cas n’ayant été signalé entretemps.

L’enfant est arrivée mercredi au point de passage de Mpondwe, à la frontière entre la RDC et l’Ouganda, pour aller obtenir une aide médicale à Bwera, dans le district de Kasese, dans le sud-ouest du territoire ougandais, a expliqué le ministère dans un communiqué.

A Mpondwe, où l’Ouganda a mis en place des contrôles sanitaires, les équipes médicales ont noté que la jeune fille présentait des symptômes semblables à ceux d’Ebola : fièvre, faiblesse généralisée, éruption cutanée et pertes de sang inexpliquées au niveau de la bouche, selon la même source.

Des examens sanguins ont permis de confirmer jeudi que la fillette était “positive à Ebola”, a ajouté le ministère, précisant bien que puisqu’elle avait été contrôlée à la frontière, elle n‘était entrée en contact avec personne sur le territoire ougandais.

1.990 morts depuis un an

La fièvre hémorragique Ebola, hautement contagieuse, provoque la mort d’entre 25 et 90% des malades, selon l’OMS. Il n’existe ni traitement ni vaccin commercialisé, mais plusieurs pistes sont à l’essai. Elle se transmet par contact direct avec le sang, les secrétions corporelles (sueur, selles, etc.), par voie sexuelle et par la manipulation sans précaution de cadavres contaminés.

Au total, 1.990 personnes sont mortes d’Ebola depuis un an en RDC, et les autorités ougandaises, qui craignent que le virus ne se propage dans leur pays, ont pris de strictes mesures de prévention.

Près de 18.000 personnes traversent chaque jour la frontière entre la République démocratique du Congo et l’Ouganda, selon des chiffres du gouvernement ougandais.

Même après que l’OMS a déclaré le pays libre d’Ebola, l’Ouganda a maintenu une vigilance extrême. D’autant que sa propagation se révèle très difficile à endiguer en RDC.

Cette épidémie est la deuxième plus importante dans l’histoire de la maladie après celle qui a entraîné la mort de près de 11.000 personnes en Afrique de l’Ouest (Guinée, Liberia, Sierra Leone) en 2013-2014.

Elle s’est récemment étendue au Sud-Kivu, la troisième province congolaise touchée, à la frontière avec le Rwanda et le Burundi.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Djugu: 11 personnes dont un administrateur du territoire abattus par CODECO

Deux véhicules en provenance de Bunia sont tombé dans une ambuscade tendue par les miliciens de CODECO l’avant midi de ce samedi 04 juillet 2020 au village de Matete, situé entre Jina et Pitso, en secteur de Walendu Djatsi, territoire de Djugu...

Société - il y a 13 hrsLire la suite

RDC : reprise le 6 juillet de l’impression des passeports biométriques

L’impression des passeports ordinaires reprend à partir du 6 juillet prochain  après plus d’un mois d’interruption depuis la fin du contrat de Semlex, le groupe qui avait en charge la production des passeports biométriques con...

Société - il y a 14 hrsLire la suite

Sud-Kivu: Les personnels soignants de NYANGEZI dénoncent la mauvaise gestion de la zone de santé p...

Les personnels soignants non bénéficiaires de la prime de risque en majorité des infirmiers A1 dans la zone de santé de Nyangezi s'indignent contre une me gestion de la part de  Pascal SAFARI, l'administrateur gestionnaire. Ceci est cont...

Société - il y a 15 hrsLire la suite

RDC: Colère des FARDC face aux actes des cybercriminels dont elles sont victimes sur les réseaux s...

Dans ce communiqué signé par le porte-parole général des FARDC le général major Léon-Richard Kasonga CIBANGU,L'État major général des FARDC, condamne énergiquement la propagation de certaines i...

Société - il y a 2 joursLire la suite

Bunia : Panique dans la population après des détonations d’armes dans la périphérie.

C'est dans l'après-midi de ce Jeudi Dans l’après-midi de ce 2 Juillet 2020 que des détonations d’armes lourdes et légères sont entendues dans certains quartiers de la ville de Bunia au groupement Bedu Ezekere dans la collec...

Société - il y a 2 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire