Baraka: Amato Bayubasire appelle les groupes armés à la reddition


Image Post

Société Publié le : 19/09/19 à 10:00:20
Par : Ibrahim BYAOMBE




A l’issue d’un meeting politique avec la population de la ville de Baraka et du territoire de Fizi ce mercredi 18 septembre 2019 dans la salle paroissiale catholique “Cœur immaculé de Marie” l’élu député national de la circonscription électorale de Walungu au compte de l’Union pour la Nation Congolaise Amato Bayubasire a appelé les groupes armés nationaux se radicalisant dans les forêts du territoire de Fizi, de se joindre aux forces armées de la République Démocratique  du Congo (FARDC).

‘‘Le temps de résistance a pris fin puisqu’il y a déjà changement au sommet de l’Etat.  C’était d’ailleurs un souhait et une exigence de la part de beaucoup de groupes armés dans notre pays. Donc les groupes armés en territoire de fizi n’ont qu’à se rendre aux FARDC ou carrément déposer les armes pour être des civils. Leur bien-être sera tout à fait assuré et garantis, car l’actuel chef de l’Etat son Excellence Felix Tshisekedi a promis un salaire décent à tous les FARDC“, a déclaré devant la presse l’honorable Amato Bayubasire.

Quant aux cahiers de charge que ces groupes armés possèderaient comme conditions avant de se rendre ou déposer les armes, ce cadre de l’UNC Honorable Amato a déclaré que son gouvernement est prêt à tout recevoir mais ils seront d’abord examinés.

“ Tous les cahiers de charge sont recevables mais ils seront examinés par notre gouvernement. Nous ne voulons pas des conditions de leur côté qui sont très lourds, que tout le monde vienne pour l’intérêt et la sécurité des paisibles citoyens, nous allons aboutir aux compromis positifs et donc je les invite de venir avec tous leurs cahiers de charge d’abord, pour ne fut ce que la paix, la paix, la paix “, a insisté cet élu du peuple.

 

Plusieurs groupes armés nationaux et étrangers sévissent dans les forêts du territoire de Fizi. Certains ont déclenché depuis le début du mois de mai 2019, des guerres intercommunautaires dans les hauts-plateaux du dit territoire; des guerres qui occasionnent les déplacements massifs de la population et qui ont déjà fait plusieurs morts et blessés, dont  la plupart sont des paisibles citoyens innocents.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Gratuité : Les enseignants du Sud-Kivu menacent d’être immaitrisables après mars, Mabunda joue ...

A Bukavu, ce 20 février, les enseignants ont été reçus par Jeanine Mabunda présidente de l'assemblée nationale. Les professionnels de la craie, ont exprimé leurs indignations  sur les difficultés qu’ils ...

Société - il y a 2 joursLire la suite

Bukavu: Albert Migabo face à la population de son entité, ‘‘Nous avons réussi à 80% notre p...

Le chef de Quartier Ndendere l'a  dit au cours d'une assemblée générale tenue ce 18 février en commune d'Ibanda. Cette assemblée avait comme objectif d'évaluer les activités de l'année 2019 et voir les pe...

Société - il y a 2 joursLire la suite

RDC: Une ONG alerte sur les conditions difficiles des enfants victimes d’Ebola

Alors que la violence augmente en RD du Congo, le rapport Ebola de World Vision trouve les enfants «tristes, isolés et stressés ». Une revelation de cette organisation au public lors du Festival Amani qui s’est tenu du 14 au 16 ...

Société - il y a 4 joursLire la suite

Kalehe : la NDSCI craint le retour dans les groupes armés de 33 éléments exclus de la police à K...

La police nationale congolaise a exclus de ses rangs 33 éléments recrutés d'une manière non conforme dans le commissariat de police de kalonge ce week-end. Il est donc interdit à ces hommes de prêster au sein de la police nation...

Société - il y a 5 joursLire la suite

Bukavu : 7 personnes tuées en un mois à Bagira ( Société civile)

La situation sécuritaire ne cesse de se détériorer à Bukavu, plus particulièrement dans la commune de Bagira où l'on enregistre des morts par assassinat, des corps sans ramassés dans différents quartiers, mais des ...

Société - il y a 7 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire