Sud-Kivu : ceux qui demandent la position du gouverneur ont le souci du développement de la province (David Cikuru).


Image Post

Politique Publié le : 15/10/19 à 21:07:16
Par : Aboubakar Kigabi




Au Sud-Kivu, le concept "déstabilisation des institutions provinciales" est en vogue depuis le départ de Bahati Lukwebo du Front Commun pour le Congo. Le gouverneur de province Théo Kasi Ngwabidje accusé de soutenir son mentor Modeste Bahati Lukwebo est sommé de quitter le fauteuil du gouvernorat au profit d'un autre regroupement ou parti politique du FCC.

Depuis, les acteurs sociaux crient à la déstabilisation des institutions provinciales et exigent le maintien de Théo Ngwabidje ou alors un gouverneur issu de la société civile à la tête de la province du Sud-Kivu.

  1. David Cikuru, acteur de la société civile ne l'entend pas de cette oreille. Pour lui, le combat entre le FCC et l'AFDC-A de Bahati Lukwebo n’a rien avoir avec la société civile. Toutes fois, il regrette le fait que le Sud-Kivu ait eu un grand nombre des gouverneurs qui n'ont rien apporté pour l'émergence de la Province. 

"Je ne vois pas de quelle manière un acteur de la société civile peut devenir gouverneur. Ce que nous pouvons faire, ce d'être vigilant pour que la province soit bien dirigée en vue d'avoir des routes, la sécurité,...c'est ce qui nous intéresse et n'importe quel citoyen qui veut, peut gérer la province, à condition qu'il l'a gère dans des bonnes conditions", dit-il.

Au sujet de la déstabilisation des institutions provinciales, M. David Cikuru pense que ceux qui demandent au gouverneur de se prononcer ou alors son départ ne sont pas les ennemis de ceux qui le soutiennent. 

"Peut être ceux qui mettent la pression en demandant sa position veulent l'avancement de la province et par contre, nous qui soutenons Théo Kasi Ngwabidje, en brandissant la déstabilisation de la province, exagérons et nous pouvons l'induire en erreur pensant qu'il a le soutien de la population et  qu’il est  permis de tout faire, ainsi nous ne saurons plus contrôler certaines choses", déclare David Cikuru.

Il appelle les acteurs sociaux à la vigilance et recommander la bonne gouvernance de la province, ainsi, en évitant de s'ingérer dans des débats politiciens.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


RDC : la police empêche une marche interdite de l'opposition

La police a empêché vendredi à Kinshasa une marche interdite en surveillant de près son instigateur, l’opposant et ex-candidat à l‘élection présidentielle Martin Fayulu, qui dénonce les massacres et la &...

Politique - il y a 9 hrsLire la suite

RDC : l'ONU balaie toute "balkanisation" du géant d'Afrique

Les Nations unies ont balayé mercredi toute “balkanisation” de la République démocratique du Congo, plus grand pays d’Afrique sub-saharienne où la peur d’un morcellement de l’unité nationale est de nouveau...

Politique - depuis hierLire la suite

RDC : affrontements entre armée et rebelles dans une province de l'est (médias)

En RDC, la localité de Salamabila dans le Maniema à l’est en feu. D’après des témoins cités par des médias congolais ont fait état de combats qui ont opposé ce samedi Forces armées de R...

Politique - il y a 5 joursLire la suite

Balkanisation de la RDC: Pour l'UNC et l'UDPS, la menace rwandaise a cessé d'exister dès leur acce...

Le débat sur la balkanisation de la République Démocratique du Congo s'amplifie et inquiète plus d'un congolais. C'est le cas de Marcelin CIKWANINE, qui se reconnaît comme un patriote résistant. Il fait remarquer comment en 2009...

Politique - il y a 5 joursLire la suite

Sud-Kivu-Ultimatum aux députés de l'Afdc-a : Si Théo Ngwabidje maîtrisait le jeu politique, il d...

Le Front Commun pour le Congo avance avec le processus de destitution du Gouverneur de province Théo Ngwabidje. Après avoir lancé un ultimatum aux députés provinciaux de l'Afdc-A de se choisir un camp politique, la situation semble to...

Politique - il y a 5 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire