Lutte contre Ebola : Moïse Katumbi invite la population de Bunia au respect des règles d’hygiène pour vaincre l'épidemie


Image Post

Politique Publié le : 02/11/19 à 17:09:10
Par : Aboubakar kigabi




A Bunia dans la province de l’Ituri, Moïse Katumbi a conféré avae les couches sociales ce samedi 02 Novembre 2019 dans une conférence tenue dans la salle kirikri.

Dans son discours, l’opposant Congolais s'est dit  consterner par la situation humanitaire dramatique dans cette partie de la République Démocratique du Congo, qui s'est doublée d’une catastrophe sanitaire avec l’éclosion de l’épidémie de la maladie à virus Ebola, ainsi que la rougeole meurtrière.

J’apporte tout mon soutien à l’équipe du Professeur Jean Jacques MUYEMBE, dont l’expertise mondiale n’est pas discutable ainsi qu’à tous les membres des équipes de la riposte, afin de venir à bout de cette maladie qui a fait à ce jour plus de 2 000 morts,’’ a lâché Moïse Katumbi.Il a ensuite encouragé à nouveau la population à faire confiance aux équipes d’experts, mais également à prendre sa part dans la riposte effective.

 

"Nous devons nous unir comme un seul homme pour mettre fin à cette épidémie.Nous devons également nous unir pour dire NON au tribalisme. NON à la violence. NON à la guerre. Et OUI à un avenir meilleur et à un bonheur partagé", a-t-il  dit.

 Il a également remercié la population pour avoir répondu spontanément à son invitation dans cette tournée nationale qui l'a conduit au Katanga, au Nord Kivu, au Sud Kivu et aujourd’hui en Ituri.

Il dit profiter de son retour au pays  pour écouter la population et conduire un dialogue avec toutes les couches sociales du pays qui permettra de lui faire une idée précise de l'état du pays dans une période post-électorale compliquée sur les plans politique, sécuritaire, économique, sociale et humanitaire.

"Ici à Bunia, je suis venu spécialement compatir avec toute la population d’Ituri pour toutes les

Souffrances qu’elle endure depuis trop longtemps. Comme partout où je suis passé, je suis venu écouter et partager avec elle des solutions pour notre avenir commun", a-t-il martelé.

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


RDC : la police empêche une marche interdite de l'opposition

La police a empêché vendredi à Kinshasa une marche interdite en surveillant de près son instigateur, l’opposant et ex-candidat à l‘élection présidentielle Martin Fayulu, qui dénonce les massacres et la &...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

RDC : l'ONU balaie toute "balkanisation" du géant d'Afrique

Les Nations unies ont balayé mercredi toute “balkanisation” de la République démocratique du Congo, plus grand pays d’Afrique sub-saharienne où la peur d’un morcellement de l’unité nationale est de nouveau...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

RDC : affrontements entre armée et rebelles dans une province de l'est (médias)

En RDC, la localité de Salamabila dans le Maniema à l’est en feu. D’après des témoins cités par des médias congolais ont fait état de combats qui ont opposé ce samedi Forces armées de R...

Politique - il y a 7 joursLire la suite

Balkanisation de la RDC: Pour l'UNC et l'UDPS, la menace rwandaise a cessé d'exister dès leur acce...

Le débat sur la balkanisation de la République Démocratique du Congo s'amplifie et inquiète plus d'un congolais. C'est le cas de Marcelin CIKWANINE, qui se reconnaît comme un patriote résistant. Il fait remarquer comment en 2009...

Politique - il y a 7 joursLire la suite

Sud-Kivu-Ultimatum aux députés de l'Afdc-a : Si Théo Ngwabidje maîtrisait le jeu politique, il d...

Le Front Commun pour le Congo avance avec le processus de destitution du Gouverneur de province Théo Ngwabidje. Après avoir lancé un ultimatum aux députés provinciaux de l'Afdc-A de se choisir un camp politique, la situation semble to...

Politique - il y a 7 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire