RDC : les pro-Kabila contestent le rappel de trois ambassadeurs


Image Post

Politique Publié le : 18/12/19 à 16:20:55
Par : Africanews.com




Des partisans de l’ancien président congolais Joseph Kabila ont contesté mardi la mesure de rappel définitif en République démocratique du Congo de trois ambassadeurs nommés par l’ex-chef de l’État accusés de “manquements graves”.

Le ministère des Affaires étrangères n’a pas donné de détails sur les fautes commises par deux représentants de la RDC auprès des Nations unies à New-York, Ignace Gata Mavita et auprès des instances spécialisées de l’ONU à Genève, Zénon Mukongo.

“La décision de madame la ministre d’État, n’a pas été délibérée en conseil des ministres. En conséquence, elle a agi, en usurpant les compétences qui ne lui sont pas reconnues”, a dénoncé la sénatrice Francine Muyumba, présidente de la commission des Relations extérieures du Sénat congolais.

“Les deux ambassadeurs ont été sanctionnés parce qu’ils avaient soutenu la position de la Chine sur la région autonome de  Xinjiang à la 41ème session du conseil des droits de l’homme et à la 3ème session de l’assemblée générale de l’ONU en octobre, a indiqué à l’AFP, un sénateur du Front commun pour le Congo (FCC), la famille politique de l’ancien président Kabila.

Quant à l’ambassadeur de la RDC au Japon, Ramazani Bin Kithima, accusé d’avoir spolié l’immeuble de la représentation diplomatique congolaise à Tokyo, il a indiqué “qu’il s’agit d’une déformation calomnieuse des faits pour dissimuler les véritables responsables de ce pillage patrimonial en bande organisée”, dans un communiqué parvenu à l’AFP.

Les trois ambassadeurs avaient été nommés par l’ancien président Joseph Kabila. Ils sont révoqués par la nouvelle ministre des Affaires étrangères, une proche du nouveau chef de l’État, Félix Tshisekedi.

M. Tshisekedi a passé un accord de coalition avec son prédécesseur, dont les partisans disposent de la majorité des sièges à l’Assemblée nationale, au sénat, aux assemblées provinciales.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


RDC : la police empêche une marche interdite de l'opposition

La police a empêché vendredi à Kinshasa une marche interdite en surveillant de près son instigateur, l’opposant et ex-candidat à l‘élection présidentielle Martin Fayulu, qui dénonce les massacres et la &...

Politique - il y a 10 hrsLire la suite

RDC : l'ONU balaie toute "balkanisation" du géant d'Afrique

Les Nations unies ont balayé mercredi toute “balkanisation” de la République démocratique du Congo, plus grand pays d’Afrique sub-saharienne où la peur d’un morcellement de l’unité nationale est de nouveau...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

RDC : affrontements entre armée et rebelles dans une province de l'est (médias)

En RDC, la localité de Salamabila dans le Maniema à l’est en feu. D’après des témoins cités par des médias congolais ont fait état de combats qui ont opposé ce samedi Forces armées de R...

Politique - il y a 6 joursLire la suite

Balkanisation de la RDC: Pour l'UNC et l'UDPS, la menace rwandaise a cessé d'exister dès leur acce...

Le débat sur la balkanisation de la République Démocratique du Congo s'amplifie et inquiète plus d'un congolais. C'est le cas de Marcelin CIKWANINE, qui se reconnaît comme un patriote résistant. Il fait remarquer comment en 2009...

Politique - il y a 6 joursLire la suite

Sud-Kivu-Ultimatum aux députés de l'Afdc-a : Si Théo Ngwabidje maîtrisait le jeu politique, il d...

Le Front Commun pour le Congo avance avec le processus de destitution du Gouverneur de province Théo Ngwabidje. Après avoir lancé un ultimatum aux députés provinciaux de l'Afdc-A de se choisir un camp politique, la situation semble to...

Politique - il y a 6 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire