RDC : les pro-Kabila contestent le rappel de trois ambassadeurs


Image Post

Politique Publié le : 18/12/19 à 16:20:55
Par : Africanews.com




Des partisans de l’ancien président congolais Joseph Kabila ont contesté mardi la mesure de rappel définitif en République démocratique du Congo de trois ambassadeurs nommés par l’ex-chef de l’État accusés de “manquements graves”.

Le ministère des Affaires étrangères n’a pas donné de détails sur les fautes commises par deux représentants de la RDC auprès des Nations unies à New-York, Ignace Gata Mavita et auprès des instances spécialisées de l’ONU à Genève, Zénon Mukongo.

“La décision de madame la ministre d’État, n’a pas été délibérée en conseil des ministres. En conséquence, elle a agi, en usurpant les compétences qui ne lui sont pas reconnues”, a dénoncé la sénatrice Francine Muyumba, présidente de la commission des Relations extérieures du Sénat congolais.

“Les deux ambassadeurs ont été sanctionnés parce qu’ils avaient soutenu la position de la Chine sur la région autonome de  Xinjiang à la 41ème session du conseil des droits de l’homme et à la 3ème session de l’assemblée générale de l’ONU en octobre, a indiqué à l’AFP, un sénateur du Front commun pour le Congo (FCC), la famille politique de l’ancien président Kabila.

Quant à l’ambassadeur de la RDC au Japon, Ramazani Bin Kithima, accusé d’avoir spolié l’immeuble de la représentation diplomatique congolaise à Tokyo, il a indiqué “qu’il s’agit d’une déformation calomnieuse des faits pour dissimuler les véritables responsables de ce pillage patrimonial en bande organisée”, dans un communiqué parvenu à l’AFP.

Les trois ambassadeurs avaient été nommés par l’ancien président Joseph Kabila. Ils sont révoqués par la nouvelle ministre des Affaires étrangères, une proche du nouveau chef de l’État, Félix Tshisekedi.

M. Tshisekedi a passé un accord de coalition avec son prédécesseur, dont les partisans disposent de la majorité des sièges à l’Assemblée nationale, au sénat, aux assemblées provinciales.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


RDC : Théo Ngwabidje parmi les gouverneurs qui profitent de l'État d'urgence pour museler la liber...

Des activistes des droits de l'homme, les journalistes et les acteurs politiques sont la cible des certaines autorités provinciales en République Démocratique du Congo depuis l'instauration de l'État d'urgence en Mars 2020, par le chef de l'&...

Politique - il y a 6 hrsLire la suite

Bukavu : Le confinement n'aidera en rien sauf détruire le peu de tissu économique terriblement aff...

Le gouvernement provincial a décidé de confiner la commune d'Ibanda en ville de Bukavu pour une durée de 3 jours à partir de lundi 1 Juin 2020. Selon le gouverneur de province, cette mesure est consécutive à la flambée de...

Politique - il y a 20 hrsLire la suite

Procès 100 jours : Le juge président Raphaël Yanyi Ovungu est mort

La police Nationale Congolaise a confirmé la mort du juge président dans le procès 100 jours en cours à la prison centrale de Makala. Selon la police de Kinshasa, Raphaël Yanyi Ovungu est mort  de suite d'une crise cardiaque aux env...

Politique - il y a 4 joursLire la suite

Procès de 100 jours : Bukavu peint aux affiches réclamant la libération de Vital Kamerhe.

Après la deuxième audience du procès opposant la République au président de l'Union pour la Nation Congolaise M. Vital Kamerhe, la ville de Bukavu, sa base électorale s'est réveillée aux couleurs des affiches r&eac...

Politique - il y a 5 joursLire la suite

Destitution de Kabund-Kasaï Oriental : les jeunes de l'UDPS manifestent et menacent de brûler le s...

Après la destitution de Jean-Marc Kabund de son poste de premier vice-président du bureau de l’Assemblée nationale lundi 25 mai par les députés nationaux, les jeunes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès...

Politique - il y a 5 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire