Bukavu-Dossier Solichret-vice-gouverneur : certains fidèles de la paroisse de Nguba demandent au curé de retirer à M. Faustin Batumike et Alfred Cubaka la qualité d'agir à leurs noms.


Image Post

Politique Publié le : 31/12/19 à 11:31:16
Par : Aboubakar Kigabi




Dans une lettre d'indignation adressée au curé de la paroisse Saint Pierre Claver de Nguba dont une copie est arrivée à libregrandlac.com, certains fidèles regrettent l'ampleur que prend le dossier  Alfred Cubaka contre Christophe Kulimushi.  

Ils soutiennent que M. Alfred Cubaka en sa qualité de modérateur de la paroisse et Me Faustin Batumike, président de la commission justice et Paix de la Communauté Ecclésiastique Vivante de Nguba ne peuvent jamais agir sans la complicité du curé et lui demandent de lever l'équivoque en retirant aux  deux personnes ci-haut citées la qualité d'agir au nom des institutions paroissiales qu'elles représentent.

Pour eux, ces deux personnes insécurisent  le responsable de la commission paroissiale des Papas de Nguba M. Christophe kulimushi qui ne se déplace plus librement dans la ville de Bukavu après avoir été arrêté par les éléments de la police à Nyawera en date du 24 Décembre 2019, de peur qu'il ne soit victime d'un scénario similaire des hommes en tenues policières ou civiles qui sont toujours à sa recherche. 

Ces fidèles rappellent au curé que le problème d'argent de la CEV Muzihirwa placé dans un compte d'une coopérative où M. Alfred Cubaka est co-gestionnaire, est actuellement en difficulté comme tant d'autres coopératives  et demandent que Messieurs Alfred Cubaka et Me Faustin Batumike soient suspendus définitivement de leur fonction au niveau de la paroisse avant qu'ils ne se prennent en charge.

De son côté, Me Faustin Batumike parle d'un groupe d'individus qui ne peut pas empêcher le recouvrement de l'argent de la CEV Muzihirwa par des voies judiciaires et souligne que M. Christophe kulimushi est le président de la coopérative Solichret et est poursuivi pour escroquerie.

"M. Christophe Kulimushi est le président des renouveaux charismatiques de Nguba, nous l'avons suivi en justice parce qu'il a été l'initiateur d'une coopérative qui a escroquée de l'argent aux membres de la CEV Muzihirwa. C'est ainsi que les renouveaux charismatiques de Nguba s'acharnent contre nous car je suis de Nguba et de même que le modérateur de la paroisse de Nguba M. Alfred Cubaka. Ça n'a rien avoir avoir avec le curé de la paroisse Saint Pierre Claver de Nguba", soutient Me Faustin Batumike.

Tout en mettant en cause la qualité des signataires de la lettre, Me Faustin Batumike affirme avoir été consulté en sa qualité d'avocat par le responsable de la CEV et travaille comme avocat et non comme responsable de la commission justice et Paix de la CEV Muzihirwa.

Pour lui, seul le paiement de l'argent escroqué est la meilleure  façon de clôturer le dossier et  non le règlement à l'amiable au niveau de la paroisse sans que le coupable ait payé les droits de tiers.

Ce dossier en justice contre M. Christophe kulimushi a conduit à l'ouverture d'un autre contre le vice-gouverneur du Sud-Kivu Marc Malago Kashekere. L'avocat au barreau du Sud-Kivu Faustin Batumike a déposé sa plainte le vendredi 27 Décembre 2019 au bureau du procureur général près la cour d'Appel du Sud-Kivu contre le vice-gouverneur.

 Le vice-gouverneur est accusé d'avoir commis des faits constitutifs des infractions notamment à l'incitation des militaires à commettre des actes contraires à leur discipline et à la loi, les voies des faits, la rébellion, les menaces d'attentat, arrestation arbitraire et évasion des détenus.

 Pour rappel, en date du 24 Décembre 2019 sur demande du magistrat instructeur du dossier de la Communauté Ecclésiastique Vivante Mgr Muzihirwa Christophe de Nguba contre sieur Christophe Kulimushi bashomba'okosize pour escroquerie contre qui le parquet de grande instance de Bukavu avait déjà émis un mandat d'amener sous RMP, l'avocat conseil de la CEV Me Faustin Batumike s'est présenté au poste de la police pour mettre à la disposition des OPJ les moyens de déplacement car ils devraient verbaliser sommairement l'inculpé avant qu'il ne soit transféré au parquet sur demande du magistrat.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Sud-kivu-Covid-19 : le député Homer Bulakali plaide pour le renforcement des mesures sécuritaires...

Dans une correspondance adressée  gouverneur de province et dont copie est parvenue à libregrandlac.com, l'élu de Bukavu note quelques irrégularités dans la prévention du coronavirus au Sud-Kivu et plaide pour le renfo...

Politique - il y a 19 hrsLire la suite

RDC : deux ex-ministres dont celui de la Santé condamnés pour détournements de fonds.

Deux anciens ministres, dont celui de la Santé qui avait géré le début de l’actuelle épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo, ont été condamnés lundi à des peine...

Politique - il y a 5 joursLire la suite

Covid19 en RDC : la NDSCI suggère la mise en quarantaine des membres du gouvernement et la préside...

Dans son communiqué de presse relatif à la propagation de la pandémie de coronavirus en République Démocratique du Congo, la nouvelle dynamique de la société civile "NDCSI" en sigle dit suivre avec inquiétude la pr...

Politique - il y a 7 joursLire la suite

Coronavirus en RDC : l'opposant Fayulu sensibilise ses compatriotes

Cette fois-ci, ce n’est pas pour appeler les institutions de son pays à établir la « vérité des urnes », donc la victoire à la présidentielle de décembre 2018 remportée selon la commissi...

Politique - il y a 2 semainesLire la suite

RDC : un 2ème ex-chef de guerre condamné par la CPI libéré à Kinshasa

L’ancien chef de guerre congolais Germain Katanga, condamné par la Cour pénale internationale (CPI), a été libéré lundi à Kinshasa, vingt quatre heures après la libération  d’un autre ex-che...

Politique - il y a 2 semainesLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire