RDC : l'archevêque de Kinshasa demande l'arrêt de l'arrivée de ressortissants de pays voisins dans l'Est


Image Post

Politique Publié le : 03/01/20 à 19:48:53
Par : Africanews.com




L’archevêque de Kinshasa a appelé vendredi les autorités congolaises à convaincre les dirigeants de trois pays voisins “d’arrêter de déverser” leurs ressortissants dans l’est troublé de la République démocratique du Congo.

“Il appartient au gouvernement d’assumer ses responsabilités pour convaincre” par les voies diplomatiques “les pays voisins particulièrement l’Ouganda, le Rwanda et le Burundi d’arrêter de déverser [leurs] populations au Congo”, a déclaré le cardinal Fridolin Ambongo dans une conférence de presse à Kinshasa.

Les Congolais d’origine rwandaise ou ougandaise qui sont là depuis des années, “personne ne peut contester leur nationalité congolaise”, a dit Mgr Ambongo. 

“Le cas le plus criant [est celui des] immigrés rwandais qui ont été chassés de la Tanzanie il y a quelques années et on a fini par les déverser au Congo” créant un “sentiment de frustration, de colère” ce qui, selon l’archevêque, “confirme qu’il y a un plan de balkanisation derrière” ces actes.

Mgr Ambongo a effectué une visite la semaine dernière dans la région de Beni-Butembo dans la province du Nord-Kivu, zone en proie aux violences depuis 25 ans.

“La situation de la population est dramatique. A cause de l’insécurité, la population a dû abandonner champs, villages, maisons, plantations”, a détaillé le prélat.

“Il faut une prise de conscience”

Plus de 200 civils ont été tués les deux derniers mois dans cette région au cours de massacres attribués aux ADF, plus d’un millier depuis octobre 2014.

“Il faut une prise de conscience au niveau national sur le fait que notre pays est en guerre, que le pays est en danger”, a insisté le prélat appelant ses compatriotes à soutenir les militaires congolais qui se battent contre des dizaines de groupes armés locaux et étrangers.

Parmi ces derniers, se trouvent les milices ougandaises des Forces démocratiques alliées (ADF), les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) et les  rebelles burundais des Forces nationales de libération (FNL).

Fin décembre, l’ancien Premier ministre et opposant congolais Adolphe Muzito avait appelé Kinshasa à “faire la guerre au Rwanda” et même à “l’annexer” pour rétablir la paix dans l’est congolais. 

La RDC entretient des relations difficiles avec ses voisins du Rwanda et de l’Ouganda notamment. Kinshasa accuse ces deux pays de vouloir la déstabiliser, quand ces derniers considèrent la RDC comme une base arrière de milices hostiles à leurs régimes. 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Procès 100 jours : Le juge président Raphaël Yanyi Ovungu est mort

La police Nationale Congolaise a confirmé la mort du juge président dans le procès 100 jours en cours à la prison centrale de Makala. Selon la police de Kinshasa, Raphaël Yanyi Ovungu est mort  de suite d'une crise cardiaque aux env...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Procès de 100 jours : Bukavu peint aux affiches réclamant la libération de Vital Kamerhe.

Après la deuxième audience du procès opposant la République au président de l'Union pour la Nation Congolaise M. Vital Kamerhe, la ville de Bukavu, sa base électorale s'est réveillée aux couleurs des affiches r&eac...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Destitution de Kabund-Kasaï Oriental : les jeunes de l'UDPS manifestent et menacent de brûler le s...

Après la destitution de Jean-Marc Kabund de son poste de premier vice-président du bureau de l’Assemblée nationale lundi 25 mai par les députés nationaux, les jeunes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Programme de 100 jours : NGASA-FATSHI invite la justice à élargir les enquêtes au Sud-Kivu.

Dans sa déclaration relative au programme d'urgence de 100 jours du président de la République Démocratique du Congo, la Nouvelle Génération d'accompagnement et de Soutien aux Actions du chef de l'État (NGASA) salue et en...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Ass.Nat-déchéance de Kabund : Jeanine Mabunda salue l'esprit démocratique et l'État de droit

La présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda Lioko, a salué l’esprit démocratique et l’État de droit ayant conduit à la déchéance du député national Jean-Marc Kabund de so...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire