Sud-Kivu : Le collectif des citoyens indignés s'oppose à toute forme de prise en charge des enseignants par les parents


Image Post

Société Publié le : 10/01/20 à 10:17:54
Par : Aboubakar kigabi




Depuis l'annonce de la gratuité de l'enseignement primaire et secondaire par le chef de l'État congolais, le secteur éducatif en province du  Sud-Kivu connait des vagues de grève et d'autres situations qui ne permettent pas la dispension des cours et le bon déroulement des activités scolaires.

Les enseignants des écoles conventionnées catholiques et protestantes ont à plusieurs reprises décrété des mouvements de grève pour demander au gouvernement congolais de prendre en charge leurs collègues, (nouvelles Unités et Non payés), mais aussi la suppression des zones salariales.

A la rentrée scolaire de janvier 2020, les enseignants de la ville de Bukavu ont décrété une grève sèche pour contraindre le gouvernement à tenir compte de leurs revendications. Pour pallier à ce problème, il est prévu une réunion ce vendredi 10 Janvier 2020 entre une délégation des enseignants et le gouvernement provincial du Sud-Kivu. 

 Dans son communiqué d'apaisement aux parents, le collectif des citoyens indignés dit détenir des informations selon lesquelles, les enseignants syndicalistes et les gestionnaires planifient le retour de la prime par des manœuvres subversives. Et cela devra sortir de cette rencontre avec l'exécutif provincial.

 Le collectif s'oppose au retour de la prime sous toutes ses formes dans toutes les écoles du secteur public tant primaires que secondaires. Il avertit que le gouverneur de province qui appuiera les enseignants à récidiver à la gratuité  de l'enseignement rencontrera la colère des parents.

"Si les rumeurs sur le retour de la prime de confirment après cette réunion, un délai de 48 heures sera accordé au gouverneur et son gouvernement pour démissionner", écrit le collectif des citoyens indignés.

Toutes fois, il soutient que seuls les frais contenus dans l'arrêté provincial seront payés par les parents des élèves du secondaire au Sud-Kivu.

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


RDC : la marche contre la « balkanisation » reportée sine die

Pas question de défier le gouvernement. Martin Fayulu a plutôt choisi de reporter la marche contre la « balkanisation » de la RDC sine die. Le report a été confirmé jeudi soir par le candidat malheureux ...

Société - il y a 15 hrsLire la suite

Goma : L’association LIBOKE offre des bons de pharmacie à une centaine de personnes Vulnérables ...

Une centaine de personnes dans l’impossibilité de se payer le médicament pour leurs soins ont reçu ce mercredi 15 janvier 2020, des bons de pharmacie livrés par l’association Liboke dans la ville de Goma au Nord-Kivu. Cette ass...

Société - il y a 2 joursLire la suite

Beni : Des manifestants à la Mairie pour dire non aux tueries des civils en 2020.

Les jeunes de Beni ont manifesté ce mercredi 15 janvier devant la mairie de Beni. Ils exigent la fin des massacres à Beni en 2020.   Parti du rond-point ENRA, la manifestation encadrée par la police a chuté à l'hôtel de vil...

Société - il y a 2 joursLire la suite

Rutshuru : 8 Morts dont 4 d'une même famille et 3 maisons incendiées

Une incursion des hommes armés munis d’armes blanches a fait 8morts dont 4 de la meme famille. 3 maisons ont été également incendiées   dans la localité de Buseregenyi à  Kinyandonyi, au quartier Rusa...

Société - il y a 2 joursLire la suite

Sud-Kivu : Les jeunes du Grand Kasaï en événementiel de charité et festif du 16 et 17 janvier 20...

Une série d'activités avec pompes est organisée consécutivement du jeudi 16 au vendredi 17 janvier 2020 par des jeunes de la communauté du grand Kasaï vivant en province du Sud-Kivu. Ces événements très signi...

Société - il y a 3 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire