Sud-Kivu : le PCP note 10 péchés capitaux et 9 mois unitiles de Théo Ngwabidje au sommet de la province


Image Post

Politique Publié le : 04/02/20 à 20:08:17
Par : Aboubakar Kigabi




Dans un document rendu public ce mardi 04 Février 2020, le Parti Congolais pour le Progrès "PCP" en sigle est passé au peigne fin la gouvernance de Théo Ngwabidje pendant 9 mois et a révélé des lacunes sérieuses dans les capacités réflexives, extractives, distributives et zéro effort dans la mise en valeur des potentialités de la province. Ce qui pousse à croire que pour cette année 2020 qui commence est sans espoir du développement à cause des plusieurs rubriques des prévisions qui s'apparentent au détournement dans le budget 2020.

Le responsable de la cellule de communication de ce Parti Politique Me Heri kalemaza a fait savoir que le gouverneur de province du Sud-Kivu a déjà passé neuf mois unitilement à la tête de la province et est arrivé à commettre 10 péchés capitaux entres autres :

1. Le Sabotage de la gratuité par la non mise à la place des mesures d'accompagnement de prise en charge des NU et NP en attendant leur reconnaissance et intégration dans le budget par le trésor public national. Pour ce parti, le gouverneur prévoit la résurrection de la prime par la révision de son arrêté avec effet de majoration des frais de scolarité à charge des parents.

2. L'absence d'un plan de contigence des catastrophes naturelles (éboulements, érosions,...). A cet aspect, un le PCP voit plutôt un gouverneur qui se plaint au même titre que ses administrés en lieu et place d'envisager des solutions.

3. Se fondant sur les déclarations d'un des conseillers du gouverneur, cette formation politique rapporte les indices sérieux de détournement de 3.500.000$ non justifiés et dont la destination est inconnue car non repris dans le budget rectificatif 2019 ni dans le budget 2020, ainsi que la perte de 1 millions de dollars américains.

4. Les agents fictifs et autres payés à moitié au gouvernorat. Me Heri kalemaza précise que le reste de l'argent géré d'une manière opaque et dont la traçabilité reste floue.

5. zéro réalisation dans les huit territoires et les habitants sont abandonnés à leur triste sort.

6. L'opacité dans la passation des marchés (contrats) publics provinciaux. Le PCP parle de l'absence de publicité, de mise en concurrence des soumissionnaires et les appels d'offre préférant des négociations directes qui favorisent les opérations retour. A titre d'exemple, le chargé de communication du PCP cite les contrats de fournitures ou
achat des bus, des matériels du gouvernorat, octroi de fournitures des matériaux de construction, des infrastructures année 2020, vente des taxes à un député provincial (établissement ELAN) et autres contrats d'exploitation des biens de la province.

7. La Chasse et remplacement des médecins et autres prestataires des soins à la prison centrale de Bukavu pour avoir dénoncé l'absence des médicaments, des cas de kwashiorkor et la malnutrition suite à l'absence de la nourriture comme coutume en prison centrale de Bukavu, selon la dénonciation de la société civile bureau urbain.

8. L'Abus de pouvoir. A ce point, le PCP rapporte l'utilisation des fonctions officielles pour obtenir des intérêts personnels illicites dans le secteur minier au sujet des dragues dans la rivière Elila en territoire de Mwenga.

9. L'éventualité de montage et financement des mouvements pour injurier les députés provinciaux des kuluna et des menaces contre les députés provinciaux qui voudraient mener des contrôles parlementaires,

10. Les Comptes fictifs en province et muselement de la DPMER. Me Heri Kalemaza renseigne qu'aujourd'hui le directeur provincial de la DPMER n'est pas en mesure de connaître en terme chiffré les recettes de la province ni par jour, ni par semaine ni par mois du fait d'avoir vendu certaines taxes et écarté la DPMER dans le recouvrement des certaines recettes et des comptes fictifs.

En dehors de ces 10 péchés capitaux répertoriés par le Parti Congolais pour le Progrès, son communicateur note aussi comme défaut du gouverneur de province, la tentative de division des partis politiques FCC-CACH au Sud-kivu et le mauvais recrutement des ressources humaines, qui sont pourtant les ressources qui devraient manipuler les autres ressources pour l'avancement de la province.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


38e anniversaire de l'UDPS : NGASA-FATSHI invite le chef de l'État à faire des questions judiciair...

A l'occasion de la célébration du 38e anniversaire de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social "UDPS" en sigle, la société civile Nouvelle Génération d'Accompagnement et de Soutien aux Actions du chef de l'&...

Politique - depuis hierLire la suite

Sud-Kivu : Bahati Lukwebo a reçu du FCC le fonds de la campagne électorale et n'a jamais financé ...

En réaction à la matinée politique de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés fidèle au sénateur Modeste Bahati Lukwebo, l'AFDC-A du Front Commun pour le Congo a dans une déclaration rendue publique ...

Politique - depuis hierLire la suite

Héritier Ndjadi sur les attaques contre Vital Kamerhe : Cet acharnement vise à renverser le chef d...

Le président interfédéral de la jeunesse de l'Union pour la Nation Congolaise au Sud-Kivu M. Héritier Ndjadi a en plus de fustiger un comportement mal droit du président intérimaire de l'union pour la Démocratie et le Pro...

Politique - depuis hierLire la suite

Bukavu-suspension d'une greffière : la sortie de Me Alain Shukuru n'est que le début d'un surchauf...

En réaction à la sortie médiatique de Me Alain Shukuru sur le dossier qui l'oppose au sénateur Modeste Bahati Lukwebo, le porte parole de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés Me Éphrem Iragi note des con...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Bukavu-requiem pour la paix : Nos assassins sont là et nous gouvernent ( Gervais Cirhalwirwa)

Sous l'initiative de Uwezo Afrika, les habitants de la ville de BUKAVU seront en requiem de la paix en vue de commémorer les victimes des tueries et massacres dans toute la province du Sud-Kivu. L'annonce a été faite ce lundi 10 Février 2020 ...

Politique - il y a 5 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire