Haut katanga : la vérité sur le récent soulèvement de kanyaka à Lubumbashi


Image Post

Politique Publié le : 11/02/20 à 14:01:00
Par : Gaël Mpoyo




Mardi 4 février 2020, il était 17 heures heure de Lubumbashi lorsque l'appareil Congo Airways qui transportait à son bord le ministre national des Finances et cadre du PPRD Sele YALAGULI avait atterri à la luano sur le sol lushois.


Chaleureusement accueilli par le vice gouverneur du haut katanga Jean Claude KAMFWA KIMIMBA en l'absence du gouverneur Jacques Kyabula, avec dans sa suite le ministre provincial des finances monsieur CHOMA CHOMA et d'autres personnalités, l'homme du PPRD cachant un coup bas, sera conduit à l'hôtel luxueux de Lubumbashi Pullman grand karavia pour y être logé. La mission ne fait que commencer, car selon les sources proches du ministre Sele YALAGULI, aux petites heures du mercredi 5 février 2020 matin, la délégation devra prendre la direction de kasumbalesa pour une série de visite pour un suivi et contrôle de services sous sa charge.

MERCREDI RATÉ


Vers 8 heures du matin, heure prévue pour sea rendre à kasumbalesa, les autorités à tous les niveaux dont le vice gouverneur KAMFWA et le ministre YALAGULI sont saisies de la recrudescence de l'insécurité dans la ville de kasumbalesa la nuit de mardi 4 a mercredi 5 février, ayant fait des victimes et le soulèvement des populations s'en est suivi.
Du coup le patron des Finances Sele YALAGULI décide de renvoyer cela à jeudi matin, pendant que le même jeudi après midi YALAGULI devrait se rendre à Kalemie.
Mauvais calcul ou juste un esprit de ruine ? Le coup en pleine faillite.

QU'EST CE QUI S'ÉTAIT PASSÉ AU PÉAGE KANYAKA ?


En fouinant attentivement les faits de ce jour là, le jeudi 6 février 2020 bien entendu, l'on comprend qu'il ya un conflit de mauvaise augure clairement monté par les pprdiens au sein du fcc fin de déstabiliser les autres qu'ils estiment forts, dynamiques et soucieux du peuple, au profit de leurs intérêts égoïstes. Ça ne passera jamais ça.

Jeudi 6 février 2020, tout le monde s'est réveillé dans l'acalmie. L'autorité provinciale faisant l'intérim dans le haut katanga monsieur Kamfwa Jean Claude, prend toutes les dispositions sécuritaire avec le divisionnaire adjoint de la police nationale congolaise haut katanga ILUNGA pourtant ayant un contentieux judiciaire à l'auditorat depuis des années mais nommé pour secondé Louis Segond KARAWA, l'homme qui ne maîtrisait presque rien sur ce qui s'était passé à kasumbalesa si ce n'est que l'information reçue du vice gouverneur, mais va confirmer que tout allait bien et que les autorités pouvaient bien se déplacer.
Comme le malheur ne vient jamais seul, arrivées à kanyaka, la population s'est soulevée pour exiger l'annulation de la barrière érigée par la DGDA pour rançonner de l'argent, à la grande surprise de toute la délégation.

Face à cette situation, le ministre des Finances monsieur Sele YALAGULI lui-même, nous a fait savoir son protocole, a exigé au vice gouverneur Jean Claude KAMFWA et à toute la délégation de rébourser chemin d'autant plus qu'il devrait nécessairement partir à Kalemie.

Y-a-t-il eu sabotage de la part de la province du haut katanga ou l'entité n'est pas gérée ?

La réponse est plutôt que, rien de deux interrogations soulevées dans les têtes des ennemis du bonheur du peuple congolais et haut katangais en particulier, ne tiennent debout.
Le parti du Peuple pour la reconstruction et la Démocratie PPRD, doit plutôt cesser d'aveugler les congolais ni de distraire ceux qui se soucient de la population, afin de s'attirer la part du lion en Jetant la responsabilité sur l'autorité provinciale qui était présente inutilement, et pourtant que c'est leur cadre YALAGULI qui a eu peur d'affronter la réalité sur le champ.

Nous pensons que la lutte de diabolisation de la province du haut katanga, doit s'arrêter pour un front commun fort, prospère et indivisible.

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


38e anniversaire de l'UDPS : NGASA-FATSHI invite le chef de l'État à faire des questions judiciair...

A l'occasion de la célébration du 38e anniversaire de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social "UDPS" en sigle, la société civile Nouvelle Génération d'Accompagnement et de Soutien aux Actions du chef de l'&...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Sud-Kivu : Bahati Lukwebo a reçu du FCC le fonds de la campagne électorale et n'a jamais financé ...

En réaction à la matinée politique de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés fidèle au sénateur Modeste Bahati Lukwebo, l'AFDC-A du Front Commun pour le Congo a dans une déclaration rendue publique ...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Héritier Ndjadi sur les attaques contre Vital Kamerhe : Cet acharnement vise à renverser le chef d...

Le président interfédéral de la jeunesse de l'Union pour la Nation Congolaise au Sud-Kivu M. Héritier Ndjadi a en plus de fustiger un comportement mal droit du président intérimaire de l'union pour la Démocratie et le Pro...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Bukavu-suspension d'une greffière : la sortie de Me Alain Shukuru n'est que le début d'un surchauf...

En réaction à la sortie médiatique de Me Alain Shukuru sur le dossier qui l'oppose au sénateur Modeste Bahati Lukwebo, le porte parole de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés Me Éphrem Iragi note des con...

Politique - il y a 4 joursLire la suite

Bukavu-requiem pour la paix : Nos assassins sont là et nous gouvernent ( Gervais Cirhalwirwa)

Sous l'initiative de Uwezo Afrika, les habitants de la ville de BUKAVU seront en requiem de la paix en vue de commémorer les victimes des tueries et massacres dans toute la province du Sud-Kivu. L'annonce a été faite ce lundi 10 Février 2020 ...

Politique - il y a 6 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire