RDC : une figure centrale de la vie politique devant la justice le 11 mai


Image Post

Politique Publié le : 29/04/20 à 13:47:37
Par : Africanews.com




Le tout-puissant directeur de cabinet et principal allié du président de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, a été convoqué devant un tribunal de Kinshasa le 11 mai pour détournement présumé de 50,9 millions de dollars, selon un document reçu jeudi par l’AFP.

Figure centrale de la vie politique, en détention préventive depuis le 8 avril, Vital Kamerhe est convoqué avec un entrepreneur libanais installé en RDC depuis des décennies, selon la convocation en date du 25 avril qui circule sur les réseaux sociaux.

L’ex-président de l’Assemblée nationale et l’entrepreneur libanais sont accusés d’avoir détourné 48,8 millions de dollars entre mars 2019 et janvier 2020. Cette somme devait financer la construction de 1.500 maisons préfabriquées dans le cadre du projet de logements sociaux lancés par le chef de l’État Félix Tshisekedi après son investiture en janvier 2019.

M. Kamerhe, 61 ans, et l’homme d’affaires libanais, Samih Jammal, 78 ans, sont également poursuivis pour le détournement de 2,13 millions de dollars entre août et septembre 2019 dans le cadre d’un autre programme de constructions publiques au bénéfice de policiers et militaires à Kinshasa.

M. Kamerhe est également poursuivi pour détournement de fonds publics avec un fonctionnaire congolais de 50 ans, chargé du service import-export à la présidence de la République.

Précédent gouvernement mis en cause

M. Kamerhe nie ces accusations. Il estime que tous les marchés publics ont été “hérités” du précédent gouvernement, affirmant que “aucun contrat de marché public de gré à gré ne porte sa signature”, selon l’ordonnance de rejet de sa demande de remise en liberté provisoire du 11 avril.

Incarcéré depuis le 8 avril, il n’a pas démissionné de son poste de directeur de cabinet. Ses avocats affirment que sa santé s’est détériorée en prison.

M. Kamerhe est bien plus qu’un simple collaborateur du chef de l’État. Parfois qualifié de “président-bis”, ce natif du Sud-Kivu (est) s‘était désisté en faveur de Félix Tshisekedi avant l‘élection présidentielle du 30 décembre 2018, qui a marqué la première alternance pacifique dans l’histoire de la RDC.

Les deux hommes ont scellé un accord politique pour constituer leur plate-forme Cap pour le changement (Cach), qui gouverne la RDC en coalition avec les forces politiques de l’ex-président Joseph Kabila, toujours majoritaires au Parlement.

Cet accord signé à Nairobi en novembre 2018 prévoit même que M. Kamerhe soit candidat à la présidence de la République en 2023.

Le parti de M. Kamerhe, Union pour la nation congolaise (UNC), compte plusieurs ministres au sein du gouvernement de 67 membres.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Procès 100 jours : Le juge président Raphaël Yanyi Ovungu est mort

La police Nationale Congolaise a confirmé la mort du juge président dans le procès 100 jours en cours à la prison centrale de Makala. Selon la police de Kinshasa, Raphaël Yanyi Ovungu est mort  de suite d'une crise cardiaque aux env...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Procès de 100 jours : Bukavu peint aux affiches réclamant la libération de Vital Kamerhe.

Après la deuxième audience du procès opposant la République au président de l'Union pour la Nation Congolaise M. Vital Kamerhe, la ville de Bukavu, sa base électorale s'est réveillée aux couleurs des affiches r&eac...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Destitution de Kabund-Kasaï Oriental : les jeunes de l'UDPS manifestent et menacent de brûler le s...

Après la destitution de Jean-Marc Kabund de son poste de premier vice-président du bureau de l’Assemblée nationale lundi 25 mai par les députés nationaux, les jeunes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Programme de 100 jours : NGASA-FATSHI invite la justice à élargir les enquêtes au Sud-Kivu.

Dans sa déclaration relative au programme d'urgence de 100 jours du président de la République Démocratique du Congo, la Nouvelle Génération d'accompagnement et de Soutien aux Actions du chef de l'État (NGASA) salue et en...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Ass.Nat-déchéance de Kabund : Jeanine Mabunda salue l'esprit démocratique et l'État de droit

La présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda Lioko, a salué l’esprit démocratique et l’État de droit ayant conduit à la déchéance du député national Jean-Marc Kabund de so...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire