RDC : l'opposant Moïse Katumbi de retour à Lubumbashi, après 3 ans d'exil


Image Post

Politique Publié le : 20/05/19 à 12:42:46
Par : Gaël Mpoyo




Moïse Katumbi, un des leaders de l’opposition en République démocratique du Congo a foulé ce lundi le territoire de son pays, après trois années d’exil. Le patron de la formation “Ensemble pour le changement” a été accueilli à l’aéroport de Lubumbashi par une foule en liesse.

Dès les premières heures de ce lundi 20 mai, des centaines de personnes avaient commencé à converger vers l’aéroport de la Luano, à Lubumbashi, la capitale du Haut Katanga. Le rendez-vous qui les y a menés est inédit : rencontrer leur chef de file, qui avait quitté le pays il y a trois ans en pleine tourmente judiciaire sous la pression de l’ancien régime du président Joseph Kabila.

Le jet privé de l’ex-gouverneur du Katanga minier et riche homme d’affaires s’est posé sur la piste de l’aéroport de Lubumbashi (sud-est) à 10h45 (08h45 GMT), a constaté une équipe de libregrandlac.com. Des milliers de personnes l’attendaient sur le chemin entre l’aéroport et le centre-ville.

  1. Katumbi, qui vivait en Belgique, avait tenté en vain de revenir en août dernier pour présenter sa candidature à l‘élection présidentielle, officiellement remportée par un autre opposant, Félix Tshisekedi, investi le 24 janvier.

Son retour est perçu comme un signe de détente politique après l’annulation de sa condamnation à trois ans de prison dans une affaire de spoliation immobilière qu’il a toujours contestée.

Allié puis adversaire de l’ex-président Kabila qui l’a qualifié de “Judas”, M. Katumbi a déclaré qu’il se situait toujours dans l’opposition au nouveau président Tshisekedi.

Il devra préciser le rôle qu’il entend jouer au sein de cette opposition où le candidat qu’il a soutenu, Martin Fayulu, revendique la victoire à l‘élection présidentielle du 30 décembre 2018.

“Quelle que soit la longueur de la nuit, le jour finit toujours par se lever. Bon retour au pays à @MoïseKatumbi”, a twitté Martin Fayulu, qui ne figurait pas parmi les nombreux élus présents à Lubumbashi pour le retour de “Moïse”.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


RDC : la police empêche une marche interdite de l'opposition

La police a empêché vendredi à Kinshasa une marche interdite en surveillant de près son instigateur, l’opposant et ex-candidat à l‘élection présidentielle Martin Fayulu, qui dénonce les massacres et la &...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

RDC : l'ONU balaie toute "balkanisation" du géant d'Afrique

Les Nations unies ont balayé mercredi toute “balkanisation” de la République démocratique du Congo, plus grand pays d’Afrique sub-saharienne où la peur d’un morcellement de l’unité nationale est de nouveau...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

RDC : affrontements entre armée et rebelles dans une province de l'est (médias)

En RDC, la localité de Salamabila dans le Maniema à l’est en feu. D’après des témoins cités par des médias congolais ont fait état de combats qui ont opposé ce samedi Forces armées de R...

Politique - il y a 7 joursLire la suite

Balkanisation de la RDC: Pour l'UNC et l'UDPS, la menace rwandaise a cessé d'exister dès leur acce...

Le débat sur la balkanisation de la République Démocratique du Congo s'amplifie et inquiète plus d'un congolais. C'est le cas de Marcelin CIKWANINE, qui se reconnaît comme un patriote résistant. Il fait remarquer comment en 2009...

Politique - il y a 7 joursLire la suite

Sud-Kivu-Ultimatum aux députés de l'Afdc-a : Si Théo Ngwabidje maîtrisait le jeu politique, il d...

Le Front Commun pour le Congo avance avec le processus de destitution du Gouverneur de province Théo Ngwabidje. Après avoir lancé un ultimatum aux députés provinciaux de l'Afdc-A de se choisir un camp politique, la situation semble to...

Politique - il y a 7 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire