"Je viens pour aider le peuple à sortir de la misère", affirme Katumbi à son retour en RDC


Image Post

Politique Publié le : 20/05/19 à 13:45:42
Par : Gaël Mpoyo




C’est enfin le bout du tunnel pour l’opposant congolais Moïse Katumbi, rentré ce lundi en République démocratique du Congo, trois ans jour pour jour après qu’il eut quitté ce pays sur fond d’un conflit judiciaire. À Lubumbashi où il a été accueilli par une foule en liesse, le patron de la formation “Ensemble pour le changement” a réitéré ses engagements à l’endroit du peuple congolais.

“C’est une grande joie pour moi de retrouver la population katangaise. Cela fait trois ans que je suis parti de Lumbubashi, beaucoup de choses se sont produites depuis. Je rentre pour aider le peuple à sortir de la misère”, a-t-il assuré lors de sa première prise de parole.

En 2016, l’homme d’affaires avait dû s’exiler en Belgique en pleine tourmente d’une affaire de spoliation immobilière qu’il a toujours contestée. Mais surtout perçue par les analystes politiques comme un outil de pression de l’ancien régime du président Joseph Kabila, dont il fut l’allié. “La vérité finit toujours par triompher. Je reviens pour la paix et pour la reconstruction nationale dans notre pays”, a déclaré ce lundi M. Katumbi, 54 ans, dont une tentative de retour en RDC, en août dernier, a avorté.

Si sa condamnation à trois ans de prison a été annulée par le régime du nouveau président Félix Tshisekedi, Moïse Katumbi revendique cependant son appartenance à l’opposition. Le président du célèbre club de football TP Mazembe devra préciser la place qu’il entend occuper au sein de cette opposition où le candidat qu’il a soutenu, Martin Fayulu, revendique la victoire à la présidentielle du 30 décembre 2018 et la “vérité des urnes” de meeting en meeting.

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


RDC : la police empêche une marche interdite de l'opposition

La police a empêché vendredi à Kinshasa une marche interdite en surveillant de près son instigateur, l’opposant et ex-candidat à l‘élection présidentielle Martin Fayulu, qui dénonce les massacres et la &...

Politique - depuis hierLire la suite

RDC : l'ONU balaie toute "balkanisation" du géant d'Afrique

Les Nations unies ont balayé mercredi toute “balkanisation” de la République démocratique du Congo, plus grand pays d’Afrique sub-saharienne où la peur d’un morcellement de l’unité nationale est de nouveau...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

RDC : affrontements entre armée et rebelles dans une province de l'est (médias)

En RDC, la localité de Salamabila dans le Maniema à l’est en feu. D’après des témoins cités par des médias congolais ont fait état de combats qui ont opposé ce samedi Forces armées de R...

Politique - il y a 6 joursLire la suite

Balkanisation de la RDC: Pour l'UNC et l'UDPS, la menace rwandaise a cessé d'exister dès leur acce...

Le débat sur la balkanisation de la République Démocratique du Congo s'amplifie et inquiète plus d'un congolais. C'est le cas de Marcelin CIKWANINE, qui se reconnaît comme un patriote résistant. Il fait remarquer comment en 2009...

Politique - il y a 6 joursLire la suite

Sud-Kivu-Ultimatum aux députés de l'Afdc-a : Si Théo Ngwabidje maîtrisait le jeu politique, il d...

Le Front Commun pour le Congo avance avec le processus de destitution du Gouverneur de province Théo Ngwabidje. Après avoir lancé un ultimatum aux députés provinciaux de l'Afdc-A de se choisir un camp politique, la situation semble to...

Politique - il y a 6 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire