Image Post

Sud-Kivu : La Fondation Panzi organise un forum des femmes membres des corporations et syndicats professionnels sur la résolution 1325,

La Fondation Panzi a organisé ce samedi 20 novembre 2021 un forum des femmes membres des corporations et syndicats professionnels en tant qu'agents de changement et la promotion de la paix afin d'assurer l'effectivité de la participation des femmes dans le processus pacification du pays et la province du Sud-Kivu en particulier, mais aussi leur participation dans les instances de prise des décisions.



Organisé à Bukavu avec l'appui financier de GIA/Cooperation Allemande, le Projet Badilika de la Fondation Panzi en collaboration avec le bureau de coordination de la société civile a voulu, à travers ce forum, outiller ces femmes membres des corporations et syndicats professionnels (Syndicats des Médecins, Barreau des avocats du Sud-Kivu, Syndicats des infirmiers, les syndicats des services publics,...) sur la résolution 1325 et amener les tenants du pouvoir à tenir compte des femmes dans la gestion de la chose publique ainsi que les initiatives de paix et de sécurité à tous les niveaux.

Selon Mme Jolie Kamuntu, facilitatrice du jour, il a également été question de capaciter les participantes sur leur rôle dans la consolidation de la paix.

"Il était question de leur expliquer le plan d'action national de la deuxième génération de mise en œuvre de la résolution 1325 et ses différents axes, notamment : la participation, la protection, la prévention et le relèvement. La Fondation Panzi a estimé que les femmes doivent réfléchir pour un nouvel engagement et des nouvelles stratégies pour la mise en œuvre de cette résolution au Sud-Kivu", dit-elle.

Pour Mme Jolie Kamuntu, la Fondation Panzi doit poursuivre avec des telles séances en villes et en milieux reculés car certaines femmes ne connaissent jusque-là pas la résolution 1325, 21 ans après son adoption par le conseil de sécurité des Nations Unies.

Les participantes ont remercié la Fondation Panzi pour ce forum des femmes membres des corporations et syndicats professionnels du Sud-Kivu et se sont engagées sur la coordination des actions pour une mise en œuvre réussie de la 1325.  

A titre d'exemple, les avocates ont annoncé leur décision de soutenir leurs collègues femmes candidates aux instances de prise des décisions au barreau et d'autres postes en province du Sud-Kivu.

" A ce moment, nous avons des femmes qui ont postulé pour devenir membre du conseil de l'ordre des avocats et nous sommes dès aujourd'hui déterminées à les soutenir car nous voulons que les femmes puissent y arriver", déclare Me Adèle Nabintu, avocate au barreau du Sud-Kivu.  
 
De son côté, Dr. Zuzu Njangu, membre du Syndicat des Médecins et médecin traitant à l'Hôpital Provincial Général de Référence de Bukavu, appelle à une sensibilisation au tour de la résolution 1325 afin d'encourager les femmes médecins à accéder aux postes décisionnels, mais également défendre leurs droits.

"Les femmes médecins doivent lutter car leurs droits ne sont pas protégés et leurs collègues hommes n'ont aucune considération envers elles. Entant que femmes médecins, nous nous disons que nous devons évoluer et essayer d'occuper les postes de prise des décisions", soutient-elle.

Dr. Zuzu Njangu estime qu'avec l'accession des femmes aux postes décisionnels comme par exemple, médecin chef de staff, médecin directeur, chef de bureau, ministre,... les choses pourront changer considérablement.

"Même s'il y a des hommes qui nous étouffent, nous devons lutter ensemble et faire quelque chose de bon. Nous voulons voir demain des médecins femmes qui prennent des décisions qui aideront au niveau de la médecine", renchérit Dr. Zuzu Njangu.

Toutefois, les participantes ont recommandé à la Fondation Panzi d'élargir le cadre en allant vers d'autres coins où il y a nécessité de la formation sur la résolution 1325, mais aussi les outiller sur d'autres instruments internationaux et nationaux qui protègent la femme.

La Fondation Panzi veut à travers ce forum amener les femmes à réfléchir sur leur rôle capital dans l'activisme pour un changement des systèmes dans la promotion de la paix au Sud-Kivu en particulier et en République Démocratique du Congo en général.

Commentaires (Total : 2)

A
Alain Mutula 21/11/2021 07:00:53

L'organisation MkW (Mukutano Kati ya Watu ) vulgarise aussi cette même résolution 1325 à Uvira en partenariat avec la floraison de Baraka. mkwasbl@gmail.com

S
Séraphin BAHAMBAZI 20/11/2021 19:43:58

Combien des femmes ont pris part à cette grande activité ?

laissez votre commentaire