RDC : manifestations interdites à Kolwezi, quelques jours avant l'arrivée de Katumbi


Image Post

Politique Publié le : 24/07/19 à 08:14:45
Par : AFP




Le maire de la ville minière de Kolwezi, capitale du Lualaba (sud-est de la RD Congo), a interdit mardi l’organisation des manifestations publiques, trois jours avant une visite programmée de l’ex-gouverneur du Katanga, l’opposant Moise Katumbi.

“Pour la sécurisation de tous et pour la paix, aucune manifestation ou rencontre politique organisée par n’importe quel parti ou regroupement politique n’est autorisée sur toute l‘étendue de la ville de Kolwezi, jusqu‘à nouvel ordre”, a écrit Véronique Utipe, maire de Kolwezi dans un communiqué.

En réponse à une lettre en vue de l’encadrement de l’accueil de l’opposant Katumbi, Mme Utipe a répondu qu’elle était “au regret de ne pas autoriser ladite manifestation d’accueil du coordonnateur de votre plateforme (la coalition d’opposition Lamuka) pour des raisons évidentes”.

“Votre plateforme n’est pas identifiée au répertoire des partis et regroupements politiques de la ville de Kolwezi et son siège est méconnu. Le signataire de votre demande, dont la qualité d’adjoint de la plateforme ne nous rassure pas comme répondant en cas de débordement, ne nous ayant pas présenté sa décision de nomination”, a écrit Mme Upite.

Par ailleurs, des tournois des élèves en vacances sont organisés sur la place publique prévue pour la tenue d’un meeting de M. Katumbi dans cette ville, a-t-elle dit.

Rentré en mai d’un exil de trois ans sous l’ancien régime Kabila, l’opposant Katumbi n’a pu se rendre dans une autre ville de la RDC à part son fief de Lubumbashi (Haut-Katanga, sud-est) où il avait été accueilli à son retour par plusieurs dizaines de milliers de personnes.

  1. Katumbi est le coordonnateur de la plateforme d’opposition Lamuka qui avait soutenu l’opposant Martin Fayulu à l‘élection présidentielle du 30 décembre qui ont donné Félix Tshisekedi vainqueur.

Il a promis d’incarner une opposition “exigeante” et “républicaine” face au président Tshisekedi, lié par un accord de coalition à son prédécesseur Joseph Kabila.

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


RDC : la police empêche une marche interdite de l'opposition

La police a empêché vendredi à Kinshasa une marche interdite en surveillant de près son instigateur, l’opposant et ex-candidat à l‘élection présidentielle Martin Fayulu, qui dénonce les massacres et la &...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

RDC : l'ONU balaie toute "balkanisation" du géant d'Afrique

Les Nations unies ont balayé mercredi toute “balkanisation” de la République démocratique du Congo, plus grand pays d’Afrique sub-saharienne où la peur d’un morcellement de l’unité nationale est de nouveau...

Politique - il y a 4 joursLire la suite

RDC : affrontements entre armée et rebelles dans une province de l'est (médias)

En RDC, la localité de Salamabila dans le Maniema à l’est en feu. D’après des témoins cités par des médias congolais ont fait état de combats qui ont opposé ce samedi Forces armées de R...

Politique - il y a 1 semaineLire la suite

Balkanisation de la RDC: Pour l'UNC et l'UDPS, la menace rwandaise a cessé d'exister dès leur acce...

Le débat sur la balkanisation de la République Démocratique du Congo s'amplifie et inquiète plus d'un congolais. C'est le cas de Marcelin CIKWANINE, qui se reconnaît comme un patriote résistant. Il fait remarquer comment en 2009...

Politique - il y a 1 semaineLire la suite

Sud-Kivu-Ultimatum aux députés de l'Afdc-a : Si Théo Ngwabidje maîtrisait le jeu politique, il d...

Le Front Commun pour le Congo avance avec le processus de destitution du Gouverneur de province Théo Ngwabidje. Après avoir lancé un ultimatum aux députés provinciaux de l'Afdc-A de se choisir un camp politique, la situation semble to...

Politique - il y a 1 semaineLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire