RDC : 663 exécutions sommaires et extrajudiciaires en six mois, selon l'ONU


Image Post

Politique Publié le : 26/07/19 à 10:44:50
Par : Africanews.com




Près de 700 personnes ont été victimes d’exécutions sommaires et extra-judiciaires de janvier à juin 2019 en République démocratique du Congo (RDC), dont un tiers commises par les forces de sécurité, a rapporté jeudi l’ONU.

Les membres des forces de l’ordre et de sécurité sont désignés comme responsables “d’au moins 245” exécutions extrajudiciaires et les groupes armés “d’au moins 418” exécutions sommaires, selon le rapport  semestriel du bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’Homme (BCNUDH).

Dans l’ensemble, le BNUDH a documenté “3.039 violations et atteintes aux droits de l’homme sur l’ensemble du territoire de la RDC, soit une baisse par rapport à la même période l’année précédente (3.324 violations)”, a déclaré Abdoul Aziz Thioye son directeur en RDC.

Quant aux responsables de ces violations des droits de l’Homme, les membres des forces de l’ordre et de sécurité viennent en tête avec “59% des violations”, les groupes armés étant eux responsables de “41%” de ces violations, a-t-il indiqué.

Baisse de près de 8% sous Tshisekedi

“Parmi les agents de l’État, les militaires de (l’armée congolaise) sont ceux ayant commis le plus grand nombre de violations, avec plus d’un quart du nombre total de violations documentées par le BCNUDH au cours du semestre”, a-t-il expliqué.

“Près de 81%” de ces violations “ont été commises dans les provinces affectées par le conflit, dont près de la moitié commise par des agents de l’État et l’autre moitié par des combattants de groupes armés”, selon M. Thioye.

Au premier semestre, “461 violations liées à des restrictions à l’espace démocratique sur l’ensemble du territoire, soit une baisse de près de 8% par rapport à la même période de l’année 2018” ont été enregistrées, a-t-il encore précisé.

Il justifie cette baisse par l’ouverture de l’espace politique et démocratique constatée après l’investiture du président Félix Tshisekedi fin janvier.

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


RDC : la police empêche une marche interdite de l'opposition

La police a empêché vendredi à Kinshasa une marche interdite en surveillant de près son instigateur, l’opposant et ex-candidat à l‘élection présidentielle Martin Fayulu, qui dénonce les massacres et la &...

Politique - depuis hierLire la suite

RDC : l'ONU balaie toute "balkanisation" du géant d'Afrique

Les Nations unies ont balayé mercredi toute “balkanisation” de la République démocratique du Congo, plus grand pays d’Afrique sub-saharienne où la peur d’un morcellement de l’unité nationale est de nouveau...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

RDC : affrontements entre armée et rebelles dans une province de l'est (médias)

En RDC, la localité de Salamabila dans le Maniema à l’est en feu. D’après des témoins cités par des médias congolais ont fait état de combats qui ont opposé ce samedi Forces armées de R...

Politique - il y a 6 joursLire la suite

Balkanisation de la RDC: Pour l'UNC et l'UDPS, la menace rwandaise a cessé d'exister dès leur acce...

Le débat sur la balkanisation de la République Démocratique du Congo s'amplifie et inquiète plus d'un congolais. C'est le cas de Marcelin CIKWANINE, qui se reconnaît comme un patriote résistant. Il fait remarquer comment en 2009...

Politique - il y a 6 joursLire la suite

Sud-Kivu-Ultimatum aux députés de l'Afdc-a : Si Théo Ngwabidje maîtrisait le jeu politique, il d...

Le Front Commun pour le Congo avance avec le processus de destitution du Gouverneur de province Théo Ngwabidje. Après avoir lancé un ultimatum aux députés provinciaux de l'Afdc-A de se choisir un camp politique, la situation semble to...

Politique - il y a 6 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire