Image Post

Affaire Nicolas Kazadi en RDC: la réaction de Constant Mutamba

Le Ministre de la Justice et Garde des Sceaux de la République Démocratique du Congo (RDC) a informé l'opinion publique de la levée de la mesure d'interdiction de sortie qui frappait l'ancien Ministre des Finances, Nicolas Kazadi. Cette mesure avait été prise dans le cadre des enquêtes en cours sur le dossier de surfacturation des forages et des lampadaires.

Réaction du Ministre de la Justice

Le Ministre a tenu à rassurer la population sur la détermination affichée par le Président de la République à voir toutes les personnes impliquées dans ce détournement de fonds répondre de leurs actes devant la justice, sans aucune exception. Le Ministre a également affirmé suivre ce dossier de près et a assuré que toutes les dispositions nécessaires seront prises pour que toute personne reconnue coupable, ou complice, ne soit pas soustraite des poursuites judiciaires.

Nicolas Kazadi, ancien ministre des Finances du gouvernement sortant, a reçu l'autorisation de la justice de la RDC de se rendre à l'étranger pour des raisons de santé. Cette autorisation a été accordée par le procureur général près la Cour de cassation. Cependant, cette mesure ne concerne pas deux autres anciens ministres, François Rubota et Guy Mikulu, respectivement ancien ministre du Développement rural et ministre du Développement rural, qui sont actuellement en détention.

François Rubota et Guy Mikulu ne sont pas les seuls à être impliqués dans ce scandale de corruption. François Rubota et Mike Kasenga, un entrepreneur lié à cette affaire de surfacturation, ont été placés sous mandat d'arrêt provisoire et transférés à la prison centrale de Makala pour leur implication présumée dans ce dossier.

Rappel des Faits

Nicolas Kazadi avait été interdit de quitter le territoire national dans le cadre de l'enquête sur la surfacturation des forages et des lampadaires, une affaire qui a provoqué une vive indignation publique et attiré l'attention sur la corruption au sein du gouvernement.

La justice de la RDC a néanmoins jugé nécessaire de lui accorder une autorisation de sortie pour des raisons médicales, ce qui a suscité diverses réactions au sein de la population et des observateurs politiques.

 

Commentaires (Total : 1)

A
Anasthas Kambangi Lupaka 29/06/2024 20:42:41

Monsieur le ministre de la justice , le fond de votre réaction est trop pauvre.

laissez votre commentaire