Sud-Kivu-rentrée parlementaire: Le député provincial Dr. Homer Bulakali demande la mise en place d'une commission spéciale d'enquête sur les massacres depuis 1996.


Image Post

Politique Publié le : 02/10/19 à 14:57:45
Par : aboubakar kigabi




Les députés provinciaux du Sud-Kivu ont repris les actions parlementaires le lundi 01 octobre 2019. Une session qui sera consacrée à l'examen du budget de la province du Sud-Kivu. 

A l'occasion le député provincial Dr. Homer Bulakali a déposé une motion incidentielle de demande de vérité, justice et réparation des massacres depuis 1996. Il estime que la Province du Sud-Kivu a été plongée dans des tueries qui ont coutés la vie à des millions de personnes.

"Nous classons trois sites de massacres les plus particuliers, entre autres : kandika, kamangana à Bunyakiri, kamanyola, mutarule, katogota, ninja, Shabunda et makobola", peut-on constater dans sa motion incidentielle, dont une copie nous est parvenue à libregrandlac.com.

Il renseigne que la plupart des fausses communes ont été déjà profanées donnant l'impression de la volonté de dissimuler les preuves de ces massacres.  

Le député provincial Dr Homer Bulakali demande qu'une commission spéciale d'enquête et mixte soit mise en place par l'assemblée provinciale afin de mener les activités d'identification des fausses communes dans la ville de Bukavu et les huit territoires de la province.

"Cette enquête devra permettre d'identifier les bourreaux et leur infligés une peine conformément à la loi et devra coucher sur un deuil de 15 jours qui sera observé chaque année au mois d'octobre en mémoire des victimes tuées pour leur nationalité congolaise", conclut Dr. Homer Bulakali.

Il sied de rappeler qu'en date du 24 août septembre 2019, le mouvement citoyen lutte pour le changement "Lucha" avait organisé des activités commémoratives des victimes des massacres de Kasika et avait demandé qu'une enquête soit justice soit rendue.

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


RDC : la police empêche une marche interdite de l'opposition

La police a empêché vendredi à Kinshasa une marche interdite en surveillant de près son instigateur, l’opposant et ex-candidat à l‘élection présidentielle Martin Fayulu, qui dénonce les massacres et la &...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

RDC : l'ONU balaie toute "balkanisation" du géant d'Afrique

Les Nations unies ont balayé mercredi toute “balkanisation” de la République démocratique du Congo, plus grand pays d’Afrique sub-saharienne où la peur d’un morcellement de l’unité nationale est de nouveau...

Politique - il y a 4 joursLire la suite

RDC : affrontements entre armée et rebelles dans une province de l'est (médias)

En RDC, la localité de Salamabila dans le Maniema à l’est en feu. D’après des témoins cités par des médias congolais ont fait état de combats qui ont opposé ce samedi Forces armées de R...

Politique - il y a 1 semaineLire la suite

Balkanisation de la RDC: Pour l'UNC et l'UDPS, la menace rwandaise a cessé d'exister dès leur acce...

Le débat sur la balkanisation de la République Démocratique du Congo s'amplifie et inquiète plus d'un congolais. C'est le cas de Marcelin CIKWANINE, qui se reconnaît comme un patriote résistant. Il fait remarquer comment en 2009...

Politique - il y a 1 semaineLire la suite

Sud-Kivu-Ultimatum aux députés de l'Afdc-a : Si Théo Ngwabidje maîtrisait le jeu politique, il d...

Le Front Commun pour le Congo avance avec le processus de destitution du Gouverneur de province Théo Ngwabidje. Après avoir lancé un ultimatum aux députés provinciaux de l'Afdc-A de se choisir un camp politique, la situation semble to...

Politique - il y a 1 semaineLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire