RDC : 5 policiers blessés lors du retour d'un ex-gouverneur dans le Kasaï


Image Post

Politique Publié le : 14/10/19 à 07:14:50
Par : AFP




Cinq policiers ont été blessés, trois véhicules de police endommagés en marge du retour d’un ex-gouverneur du Kasaï-oriental proche de l’ancien président Joseph Kabila dont la résidence a été pillée samedi dans le centre de la République démocratique du Congo, a-t-on appris dimanche de source policière.

La province du Kasaï oriental est le fief familial du président Félix Tshisekedi. Des tensions avaient persisté de 2007 à 2018 entre le gouverneur Alphonse Ngoyi Kasanji et l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), qui l’accusait de “répression systématique” des manifestations.

“Samedi, lors des manifestations en marge du retour de l’ancien gouverneur Alphonse Ngoy Kasanji, cinq policiers ont été grièvement blessés et trois véhicules de la police ont été endommagés”, a déclaré à l’AFP le chef de la police du Kasaï oriental, le général David Masandji.

 

“Une résidence de l’ancien gouverneur Ngoyi Kasanji a été pillée par des manifestants qui ont contourné les barrières de la police”, a-t-il ajouté. “Sa présence au stade pour le match de son club de football Sanga-Balende, cet après-midi fait redouter d‘éventuels troubles”.

“Des jeunes identifiés comme militants de l’UDPS ont brûlé des pneus à travers la ville. Ces jeunes protestaient contre la présence de l’ancien gouverneur Ngoyi Kasanji dans la ville”, a expliqué Me Jimmy Bashile de l’ONG Action contre l’impunité et pour les droits de l’homme.

Manifestations contre Kabila

Selon trois habitants interrogés par l’AFP, plusieurs dizaines de manifestants sont partis du siège de l’UDPS à Mbuji-Mayi, chef-lieu du Kasaï-oriental, pour l’hôtel où l’ancien gouverneur devait prêter son serment d’avocat. Un cordon de police sécurisait déjà les lieux.

Vendredi à Kinshasa, des centaines de militants de l’UDPS ont manifesté contre le camp Kabila qu’ils accusent d‘être responsables de l’accident jeudi d’un avion affecté à la logistique d’un voyage du président Tshisekedi dans l’est du pays.

L’UDPS est le parti historique d’opposition créé en 1982 par le défunt Étienne Tshisekedi. Son successeur comme chef du parti, son fils Félix Tshisekedi, a été proclamé vainqueur de la présidentielle du 30 décembre 2018.

Investi en janvier, le président Tshisekedi est allié à son prédécesseur, Joseph Kabila, dont le Front commun pour le Congo (FCC) détient la majorité au parlement et dans les assemblées provinciales.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Sud-kivu-Covid-19 : le député Homer Bulakali plaide pour le renforcement des mesures sécuritaires...

Dans une correspondance adressée  gouverneur de province et dont copie est parvenue à libregrandlac.com, l'élu de Bukavu note quelques irrégularités dans la prévention du coronavirus au Sud-Kivu et plaide pour le renfo...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

RDC : deux ex-ministres dont celui de la Santé condamnés pour détournements de fonds.

Deux anciens ministres, dont celui de la Santé qui avait géré le début de l’actuelle épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo, ont été condamnés lundi à des peine...

Politique - il y a 6 joursLire la suite

Covid19 en RDC : la NDSCI suggère la mise en quarantaine des membres du gouvernement et la préside...

Dans son communiqué de presse relatif à la propagation de la pandémie de coronavirus en République Démocratique du Congo, la nouvelle dynamique de la société civile "NDCSI" en sigle dit suivre avec inquiétude la pr...

Politique - il y a 1 semaineLire la suite

Coronavirus en RDC : l'opposant Fayulu sensibilise ses compatriotes

Cette fois-ci, ce n’est pas pour appeler les institutions de son pays à établir la « vérité des urnes », donc la victoire à la présidentielle de décembre 2018 remportée selon la commissi...

Politique - il y a 2 semainesLire la suite

RDC : un 2ème ex-chef de guerre condamné par la CPI libéré à Kinshasa

L’ancien chef de guerre congolais Germain Katanga, condamné par la Cour pénale internationale (CPI), a été libéré lundi à Kinshasa, vingt quatre heures après la libération  d’un autre ex-che...

Politique - il y a 2 semainesLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire