Bukavu-Gratuité de l'enseignement : les enseignants seraient en train d'inciter les élèves à manifester pour le retour de la prime.


Image Post

Société Publié le : 05/11/19 à 20:58:40
Par : Aboubakar Kigabi




La gratuité de l'enseignement de base dans la ville de Bukavu pose problème. Des manifestations des élèves  sont observées dans plusieurs écoles Conventionnées catholiques et protestantes.

Le cas récent est celui de l'institut la Trinité dont les élèves ont barricadé la route le lundi 04 Novembre 2019, sur avenue industrielle pour réclamer la reprise des cours.

Selon certains élèves rencontrés sur le lieu, cette manifestation est la conséquence de l'absence des enseignants à leur école de suite de non-paiement par le gouvernement de la République Démocratique du Congo de la  catégorie d'enseignants dits Non Payés et Nouvelles Unités.  Une de ces élèves qui s'est confiée à libregrandlac.com a révélé que sur 64 enseignants  de l'Institut La Trinité  seuls 13 sont mécanisés et payés par l'État Congolais.

"Depuis le déclenchement de la grève des écoles conventionnées nous n'étudions plus. Les enseignants non payés ne viennent plus à l'école. Aujourd'hui nous sommes descendus dans la rue sur demande des enseignants de notre école en vue de mettre une pression sur le gouvernement et voir comment dans la mesure du possible, les parents peuvent prendre en charge notre scolarité", a-t-elle dit.

Elle a également fait savoir que les enseignants incitent les élèves dans plusieurs écoles de Bukavu à manifester en vue d'amener les parents à accepter le paiement de la prime.

«Ils nous ont dit de manifester aujourd'hui, car dans d'autres écoles les manifestations ont eu gain de cause et comme nous avons besoin d'étudier, nous avons accepté.»  

L'applicabilité de la gratuite de l'enseignement à Bukavu pose surtout problème dans des écoles conventionnées qui disposent un nombre important des enseignants non mécanisés qui ne jurent que sur la prise en charge de tous les enseignants ou alors revenir sur la prime.

Par contre, les écoles officielles qui se retrouvent dans les mêmes conditions sont entrain de fusionner certaines salles de classes afin de pallier à l'insuffisance des enseignants et permettre la poursuite des cours, ainsi que le respect de la gratuite de l'enseignement de base prôné par le chef de l'État Félix Tshisekedi.

 

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


RDC-Une année de l'alternance : Le gouverneur du Sud-Kivu Théo Ngwabidje réaffirme son appartenan...

24 Janvier 2019-24 Janvier 2020, une année depuis la passation pacifique du pouvoir entre le président sortant Joseph Kabila et l'actuel Félix Tshisekedi. Malgré la non organisation d'une fête commémorative de cette premiè...

Société - il y a 9 hrsLire la suite

Sud-Kivu : Manifestation des agents de la riposte contre Ebola pour demander leurs arriérés de sa...

Tôt dans la matinée de ce vendredi 24 Janvier 2020, les agents de la riposte contre la maladie à virus Ebola se sont massés au bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu avant d'entamer la marche jusqu'au gouvernorat...

Société - il y a 17 hrsLire la suite

Uvira : la journée ville morte suivie partiellement.

La Nouvelle Société Civile du Congo a appelé ce Jeudi 23 Janvier à une journée ville morte pour dénoncer le plan de balkanisation de la République Démocratique du Congo. Dans la matinée, les activité...

Société - depuis hierLire la suite

Sud-Kivu : Pour non implication du gouverneur, les sinistrés seront en sit-in devant son cabinet ce...

Les sinistrés des incendies du Quartier Nkafu en commune de Kadutu seront en sit in au gouvernorat de la province du Sud-Kivu ce vendredi 24 Janvier 2020. Selon le président de la société civile sous noyau de Nkafu M. Julien Namegabe, ces si...

Société - il y a 2 joursLire la suite

Beni-Oicha : Deux morts, pillage et incendie des maisons à Mabasele par des présumés Adf

L'information est confirmé par Nicolas KIKUKU Fonctionnaire Délégué d'Oicha "c'était autour de 20h30 ce mercredi que nous avons entendu des crépitements des balles au Quartier MABASELE ,ce matin nous apprenons qu'il y a deux cit...

Société - il y a 2 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire