Beni-Oicha: Les femmes dans la rue, elles s'insurgent contre l'exécution des civils par les rebelles Adf pourtant entourés par les Fardc.


Image Post

Société Publié le : 03/08/19 à 13:18:34
Par : Eriksson LUHEMBWE




Elles étaient vêtues en habits de couleur noir mains à la tête pieds nus elles sont parties du rond-point central jusqu'à la salle polyvalente où elles ont lu et remis au commandant des opérations Sukula I le général Major Marcel Mbangu Mashita.

Le contenu du mémo est percutant "Nous le Femmes de Beni réclamons notre garanti sécuritaire, c'est avec des larmes aux yeux que nous victimes des fameuses irrégularités sécuritaire incessantes de cette guerre qui a causé des dégâts graves sur le plan socio-économique de la femme en Territoire de Beni" ont elles déclarées.

Le mémo poursuit " mon Général il y a déjà plus de 2 719 civils lâchement exécutés à la machette et plus de 2 .897 enlevés jusqu'à présent, ce qui présente une moyenne de 57 civils tués par Mois soit 14 Civils par semaine et Donc 3 Morts par Jour notons que parmi ces chiffres les enfants y sont  incluent " 

"Mon Général nous sommes très consternés par le faillite de l'État Congolais à protéger les populations et ses Biens, missions revenant à votre responsabilité étant donné que vous êtes commandant des opérations Sukula I vous avez la responsabilité de mettre fin à cette guerre et en cas d'incapacité nous vous prions de déclarer votre démission (applaudissements )"

 

"Votre prédécesseur le Général Charles Akili Mundos avait sensibilisé la population de quitter les milieux reculés car l'ennemi profitait d'isolement de cette dernière et d'aller dans les grandes agglomérations ou l'armée sera capable de sécurisée ! Nous sommes surpris quand l'ennemi exécute les populations entourés des militaires loyalistes et pour preuve les rebelles ont récupérés toutes les agglomérations de part et d'autre de la nationale numéro 04 axe Mavivi-Eringeti et ailleurs aujourd'hui vidées de la population et opèrent librement, nous avons compris que cette guerre est devenue un projet d'enrichissement des autorités politico militaires"

 

" Sur ces les femmes disent non à cette médiocrité s'enrichir sur le sang de nos enfants, époux et frères, cette guerre à commencer depuis 2010 jusqu'à présent rien n'avance ,Mon Général Major nulle part au Congo ou on a vécu une telle chronique tragédie ou les femmes connaissent des interventions chirurgicales au moyen des haches, machette et couteau sans anesthésie sous vos yeux, mon Général Major nous aimerions vous voir sur le champ de bataille comme votre prédécesseur défunt Lieutenant Général Bauma ambamba Paix à son âme que de rester au bureau, de promenade de santé comme les agents de la Monusco(mission des nations unies pour la stabilisation au Congo)dans le milieu urbain sur les artères principales alors que la population meurent comme des mouches, Quelle honte à Nation congolaise d'éventrer les femmes congolaises jusqu'à tués les fœtus des Bébés cognés contre les murs sans oublier les champs inaccessibles des paysans."

 

"Votre Mission est de protéger la population civile et l'intégralité Territoriale sans injection politique, pour nous femmes du Territoire de Beni c'est la première et dernière audience avec vous, en cas nouvelle incursion des rebelles nous promettons de développer des mécanismes d'auto défense pour nous libérer de cette tragédie provenant de votre incapacité avec vos fameux partenaires régionaux et internationaux juste une interprétation pour assumer vos responsabilités protéger la population plus particulièrement les femmes victimes d'esclavagisme sexuelles et Génocide" fait à Oicha le 02 Août 2019.

 

 

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


La bourse hon Luc Mulimbalimba reçoit le soutien de plusieurs organisations australiennes

Poursuivant sa mission en Australie, le député Luc MULIMBALIMBA  a échangé  avec les plusieurs responsables des organisations australiennes notamment : l’organisation Birthing kit foundation Australie, Zonta international...

Société - il y a 4 hrsLire la suite

RDC : Faillite des IMF et Coopec, la NDSCI demande l'implication du ministre des finances.

La Nouvelle Dynamique de la société civile du Congo "NDSCI" en sigle a saisi à travers une correspondance datée du 18 Novembre 2019, le ministre National des finances en vue de demander son implication.  Dans cette correspondance, la ND...

Société - il y a 6 hrsLire la suite

Ituri : 356 déplacés du site de l'Hôpital Général relocalisés dans le nouveau site du Lycée K...

Début ce Mercredi 20 Novembre de la relocalisation des déplacés du site de l'Hôpital Général de Référence de Bunia par la Caritas diocésaine de Bunia avec l'appui du HCR pour désengorger l'ancien site ...

Société - il y a 6 hrsLire la suite

Ituri : Le bureau administratif de l'Assemblée provinciale scellé par la police après la destitut...

C'est juste après le vote de la motion de défiance contre Jean BAMANISA SAIDI que l'élu d'Irumu Julie Adabayi, rapporteur de l'Assemblée provinciale de l'Ituri a indiqué que les éléments de la PNC ont scellé le bureau administratif de l’organe délibérant qui...

Société - il y a 9 hrsLire la suite

Uvira : célébration de la journée internationale de l'enfance.

"Amani shuleni shuleni" entendu par "la paix dans les écoles"; c'est le thème choisit au niveau local pour célébrer la journée internationale de l'enfance. Une journée qui se célèbre le 20 novembre de chaque ann&e...

Société - il y a 21 hrsLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire