Sud-Kivu: Le calvaire des usagers de la RN5 (Constat Libre Grands Lacs)


Image Post

Société Publié le : 13/01/20 à 04:05:10
Par : Daniel Michombero




Sont des pires épreuves que traversent les usagers de la route nationale numéro 5 au Sud-Kivu. Tantôt c'est une partie de la terre qui se casse et bloque la circulation pendant plusieurs heures, voir même des jours ou soit c'est une rivière qui déborde de son lit et emporte avec elle des personnes. Ce samedi 11 janvier, notre reporter a vécu le calvaire dans cette route.

 Le début du calvaire breton

Suite au mauvais état de la route, un Pick Up Land Cruiser a fait plus de 13h dans la route, pour seulement une distance de plus ou moins 60 km, soit 4km par heure

" Nous avons quitté la ville de Bukavu à 10h, nous devrions nous rendre à Nyandende et après à  Nyangezi à une trentaine des km de la ville de Bukavu. Nous sommes revenus à l'hôtel en ville de Bukavu à 22h. Ce déplacement a failli nous éteindre. Dans un Land Cruiser Pick-up Single-Cab, plusieurs fois nous avons glissé et échappé de justesse! Dans la route, nous avons rencontré des véhicules qui ont fait plus de deux jours, ils sont bloqués dans la boue ou qui sont tombés en panne, " explique le reporter de libre grand lac avant de poursuivre.

Deux pires moments à dépasser

 " À l'entrée de la ville de Bukavu en commune de Kadutu non loin de la Paroisse Catholique de Chahi, un éboulement a failli nous tuer. Une partie de la terre au-dessus de la route, du côté gauche s'est déversée sur la chaussée, elle a bloqué le passage pendant plusieurs heures. Un business pour les jeunes du coin s'est directement ouvert.

 

500 franc Congolais par personne, quelqu'un devrait vous porter au dos pour passer et éviter d'être englouti par la boue. 3000 fc, 5$,... Pour tracer et mettre des pierres qui vont ouvrir ainsi le passage aux véhicules !" Poursuit Daniel Michombero.

 La deuxième étape a suivi. Malgré tout ce qu'ils ont enduré, les jeunes du coin visiblement fâchés ont barricadé la route.

 ‘‘ Les jeunes de cette partie de la ville de Bukavu, réclament que le maire de la ville se présente pour qu'il voit personnellement l'État de la route. Pendant ce temps tous les véhicules, motos, et tout autre engin roulant  en provenance de Nyangezi ou en partance pour ce lieu sont bloqués. Là aussi nous avons fait plusieurs heures en attendant l'intervention de la Police Nationale Congolaise qui devrait ouvrir le trafic. Devant nous, le cortège d’un officier Congolais qui voulait se rendre à Uvira est bloqué. Qui que vous soyez, l’argent ou les armes, rien ne déstabilise le moral de ces jeunes de Kadutu. Ils demandent que tout le monde quitte son véhicule et marche sous la pluie dans cette gigantesque boue. Nous n’avons plus de choix, nous avons retroussé nos manches et marcher comme était déjà le cas pour la grande majorité. C'est vers 22h que la circulation a repris !

Une idée sur la RN5 qui fâche

Cette route qui quitte la ville de Bukavu dans la commune de Kadutu et qui va jusque dans le territoire d'Uvira en passant par les escarpements de Ngomo est un grenier de la ville de Bukavu.

 Seulement 131 km séparent Uvira à la ville de Bukavu, mais suite au mauvais état de cette route d'intérêt public, des véhicules passent des nuits en route. Des morts et plusieurs dégâts ont été enregistrés à Bukavu après cette pluie. Construire cette route, serait primordial et impacterait positivement les recettes de la province mais aussi atténuerait le problème de faim qui secoue à ce jour la ville de Bukavu.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Bukavu : 7 personnes tuées en un mois à Bagira ( Société civile)

La situation sécuritaire ne cesse de se détériorer à Bukavu, plus particulièrement dans la commune de Bagira où l'on enregistre des morts par assassinat, des corps sans ramassés dans différents quartiers, mais des ...

Société - depuis hierLire la suite

Bukavu : Une fillette de 4ans retrouvée morte ce vendredi 14 février 2020 à 17h Kasali

Le corps d'une fille de 4 ans été retrouvé le matin du vendredi 14 Février 2020 à quelques de mètres de la maison de la famille sur avenue Rukumbuka au quartier Kasali en commune de Kadutu. Selon les informations de la soci&eac...

Société - il y a 2 joursLire la suite

Sud-Kivu-Travaux de 100 jours : détournement de 17.581.734$, le CACOOP demande la justice de se sai...

Le caucus des communicateurs de l'opposition au Sud-Kivu a à l'occasion du premier anniversaire de l'alternance en République Démocratique du Congo évalué les travaux d'urgence de 100 jours lancés par la présidence de la ...

Société - il y a 2 joursLire la suite

Bukavu-pétition contre le Maire : la société civile et les forces vives lancent dès ce lundi 17 ...

Prévu pour ce vendredi 14 Février 2020, le dépôt de la petite exigeant la destitution du Maire de Bukavu n'a plus eu lieu. A la base, la marche projetée pour ce faire a été interdite par l'autorité urbaine. Né...

Société - il y a 2 joursLire la suite

Médias : JPDDH exige la libération du journaliste Deckson Asani et la protection de Jeannot Kaleng...

Dans une déclaration rendue publique le 11 Février 2020, l'organisation Journalistes pour la Promotion de le Démocratie et des droits humains "JPDDH" en sigle constate la multiplicité des attaques contres les journalistes dans le grand Kivu, ...

Société - il y a 4 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire