Image Post

Sud-Kivu: le PICAGL lance ce 8 Avril la première phase de vaccination des bovins et caprins contre la Peste des Petits Ruminants et le Charbon Symptomatique Bovine

Le Projet Intégré de Croissance Agricole dans les Grands-Lacs a réceptionné un lot important de vaccins contre la Peste des Petits Ruminants et le Charbon Symptomatique Bovine, le dimanche 31 mars 2024. Il s’agit de la première phase de vaccination, dont les vacccins  sont déjà disponibles à Bukavu. Un autre lot important est attendu dans un bref délai. Il sera constitué des vaccins contre la péripeneumonie contagieuse bovine, la dermatose nodulaire, la brucellose, la fièvre aphteuse, et la fièvre de la valée de rift chez les bovins du Sud-Kivu.

Cette vaccination vient lutter contre des maladies dangereuses qui déciment les bétails (vaches, chèvres, moutons et autres) en un temps record en province du Sud-Kivu. Selon plusieurs sources, la Peste des Petits Ruminants et le Charbon Symptomatique sont les principales causes de la mortalité de des bovins et caprins au Sud-Kivu.

L’acquisition de ces vaccins est une bonne nouvelle pour les éleveurs dans la province du Sud-Kivu. Il est à noter que cette vaccination sera entièrement gratuite et ira du 08 Avril jusqu’au 15 Mai 2024 dans toute la zone du projet en province du Sud-Kivu.

Ainsi, un appel est lancé aux éleveurs afin de se mobiliser pour faire vacciner tous les bétails afin de mettre fin à la mortalité des bêtes et d’éviter les dépenses répétitives pour couvrir les frais des soins en cas de résurgence de ces maladies. La vaccination se fera dans les couloirs de contention aménagés à cet effet où des vaccinateurs et vétérinaires seront disponibles.

Bonnes pratiques biomédicales

L’équipe de PICAGL appelle à des bonnes pratiques biomédicales lors de la vaccination. Pour elle, tous les déchets doivent être collectés soigneusement, stockés et éliminés selon les prescriptions environnementales et sociales de la Banque mondiale relatives à la gestion des déchets dangereux ainsi qu’à la règlementation environnementale et sociale en vigueur en RDC.

Ceci, pour réduire leurs effets nocifs sur la santé humaine, sur l’environnement et le cadre de vie, et éviter d’introduire et de propager des maladies entre troupeau à l’occasion de la vaccination.

Commentaires (Total : 2)

E
Eloi kambale 02/04/2024 09:31:38

Frère Patrick, c'est dit dans le texte que c'est dans la zone du projet au Sud-Kivu.

P
Patrick Munguakonkwa patrickmunguakonkwa1@gmail.com 02/04/2024 07:59:57

Où se fera cette vaccination?

laissez votre commentaire