Sud-Kivu : Les enseignants devant la résidence de vital Kamerhe à Bukavu


Image Post

Société Publié le : 09/07/19 à 07:12:34
Par : Joseph Barakaziga




Les enseignants  du Sud-Kivu demandent au directeur de cabinet du chef de l'état à prendre au sérieux la question de la prise en charge de la prime par les parents depuis plus de vingt.

Nous pouvons lire dans leur correspondance adressée à vital Kamerhe directeur de cabinet du chef de l'état présent à Bukavu.

Dans ce mémorandum remis ce lundi 8 juillet 2019, ces enseignants renseignent que c'est depuis 1993 que les parents  font fasse à ce calvaire de payer la prime nommé crime en 2010.

Pour selon Roger Matabaro secrétaire provincial du syndicat des enseignants du Congo (syeco) ‘‘nous sommes ici chez le directeur de cabinet du chef de l’état pour le rappeler la gratuite de l’enseignement pour cette édition  2019-2020. La prise en charge des enseignants par les parents a occasionné des conséquences néfastes a notre système éducatif, notamment : la baisse du niveau d'enseignement, l’abandon involontaire de plusieurs élèves issus de familles majoritairement pauvres, la non livraison des pièces scolaires a temps opportun, la clochardisation de l'enseignant et bien d'autres’’. Dit-il

Ces enseignants et associations des parents du Sud-Kivu rappellent à Vital KAMERHE la promesse du président de la république sur la gratuité de l'enseignement à l'école primaire et secondaire pour l'année scolaire 2019-2020.

les professionnels de la craie proposent quelques pistes de solutions entre autres : « la mise en place d'une commission de contrôle mixte Pour la maîtrise de vrais effectifs pendant ces grandes vacances de l'année 2018-2019, convocation d'une commission paritaire (gouvernement-syndicats des enseignants après la maîtrise des effectifs, en vue de fixer un barème salarial, retraiter honorablement les enseignants en âge de retraite, payer les frais de fonctionnement aux écoles et bureaux des gestionnaires» ’indique cette   correspondance.

 Notre source affirme que des actions de grandes envergures seront menées si l'état Congolais ne trouve pas gain de cause à leurs revendications.

En rappel, Lors de son passage à Nairobi au Kenya dans le cadre de sa mini-tournée régionale, Félix Tshisekedi a tenu à rassurer les ressortissants congolais de cette promesse qu’il entend réaliser dès l’année scolaire 2019-2020.

« Tous les enfants de moins de 18 ans même ceux qui sont au village doivent aller à l’école…  Nous ferons tout pour que la rentrée scolaire prochaine soit gratuite pour l’école secondaire et primaire. On fera tout pour améliorer », avait déclaré le président Felix Tshisekedi.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Sud-Kivu : L'armée ne dénonce pas, elle doit neutraliser les groupes armés et imposer la paix, En...

Il y a environ trois ans, les hauts-plateaux des territoires de Fizi, Uvira et Mwenga au Sud-kivu font face à une guerre entre groupes armés, ainsi que les Forces Armées de la République Démocratique du Congo. Le bilan de cette situati...

Société - il y a 4 hrsLire la suite

Sud Kivu: Le député Olive Mudekereza Namegabe plaide pour la réhabilitation de la RN5.

Le député nationale Jean Olive Mudekereza Namegabe plaide pour la réhabilitation du tronçon routier Kamanyola jusqu'à Uvira sur la route nationale numéro 5. Olive Mudekereza appelle le gouvernement tant provincial que national ...

Société - il y a 4 hrsLire la suite

Sud-Kivu : Attaque du camp de déplacés de Mikenge, Enock Sebineza exige la protection des civiles....

La Mantinée de ce jeudi 28 Mai, un groupe armé Mai-Mai a attaqué le camp de déplacés de Mikenge dans le secteur d'Itombwe en territoire de Mwenga au Sud-kivu. Le député honoraire Enock Sebineza a dans son communiqu&eacut...

Société - depuis hierLire la suite

Sud-Kivu : Les Mai-Mai ont attaqué le camp de déplacés de Mikenge à Itombwe.

Les éléments Mai-mai Biloze Bishambuke ont attaqué le camp de déplacés de Mikenge, secteur d'Itombwe dans le territoire de Mwenga ce jeudi 28 Mai 2020, dans la matinée. Les Forces Armées de la République Dé...

Société - depuis hierLire la suite

Sud-Kivu : Des mal-nourris, morts et surpeuplement dans les prisons, quel rôle joue le ministère d...

Le bureau urbain de la société civile de Bukavu a dans une lettre ouverte adressée au ministre provincial de la justice au Sud-Kivu dénoncé les conditions inhumaines dans les prisons de la province. En cette période de la Covid...

Société - il y a 2 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire