Image Post

RDC : Moïse Katumbi accuse le pouvoir de Tshisekedi dans l'assassinat de Chérubin Okende

L'opposant politique Moïse Katumbi exprime sa colère et sa frustration après l'assassinat de Chérubin Okende, porte-parole de son parti, Ensemble pour la République, à Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo, dans la nuit de mercredi à jeudi, le 13 juillet 2023.

L'annonce de la tragédie a plongé M. Katumbi dans la consternation et dans une profonde tristesse. Dans une interview accordée à la radio RFI, il qualifie cet acte de meurtre politique et pointe du doigt le pouvoir en place.

Chérubin Okende était un élément clé de la voix du parti politique dirigé par Katumbi. Sa mort tragique soulève des questions sur la liberté d'expression et les attaques ciblées contre l'opposition dans le pays.

Réagissant à ce terrible événement, Moïse Katumbi déclare : "Chérubin était la voix de notre parti. Quand on se retrouve dans une situation où l'on ne contrôle plus rien dans le pays, on arrête mes conseillers et mes collaborateurs, puis on tue. On cherche à nous museler et à nous réduire au silence".

L'ancien Gouverneur du Katanga ne compte pas rester les bras croisés face à cet assassinat. Il est convaincu que la justice sera rendue et que les responsables ne resteront pas impunis. Cependant, il identifie le pouvoir de Tshisekedi comme étant potentiellement impliqué dans ce meurtre politique.

Cette tragédie s'inscrit dans un contexte politique tendu en République Démocratique du Congo, où les affrontements entre les partis d'opposition et le gouvernement en place sont fréquents. Les opposants politiques dénoncent régulièrement des actes de répression, des arrestations arbitraires et des violences à leur encontre.

L'assassinat de Chérubin Okende est un nouveau chapitre sombre dans l'histoire politique du pays, suscitant une indignation croissante parmi la population et les observateurs internationaux.

Moïse Katumbi, quant à lui, reste déterminé à poursuivre son engagement politique malgré les obstacles et les risques. Il compte sur la mobilisation de la société civile et de la communauté internationale pour faire toute la lumière sur cet assassinat et mettre fin à l'impunité des crimes politiques en RDC.

La vérité sur l'assassinat de Chérubin Okende reste à découvrir, mais une chose est sûre : cet acte de violence politique ne fait qu'aggraver les tensions déjà existantes dans un pays en quête de stabilité et de démocratie.

Commentaires (Total : 2)

J
Jeanson nfundiko 13/07/2023 19:02:15

C'est simple de pointer du doigt le pouvoir actuel dans ce meurtre odieux, mais que cela ne suffit pas , encore faut il en apporter la preuve. Le gouvernement Sama n'a aucun intérêt dans cette tuerie car déjà trop fragiliser avec un processus électoral émaillé des embûches et la situation ...

A
Amisi Tshoma 13/07/2023 13:48:38

Le commanditaire de l'assassinat de chérubin okende est moise dananio, Soriano, katumbi. Il doit payer pour cet acte odieux

laissez votre commentaire