Image Post

Sud-Kivu : Théo Ngwabidje suspend sa cellule d'investigation pour n'avoir pas empêché l'UDPS d'exiger son départ 

Ça bouillonne au gouvernorat de la province du Sud-Kivu à quelques jours du débat et vote de la motion de censure contre le gouvernement provincial du Sud-Kivu.  

Le gouverneur de province du Sud-Kivu, M. Theo Ngwabidje, a suspendu son service d'investigation au gouvernorat de province.

Des sources sûres qui se sont confiées à libregrandlac.com précisent que l'autorité provinciale a suspendu tous les membres de ce service pour n'avoir pas anticipé et bloqué les membres de la fédération rurale de l'UPDS qui ont exigé en date du 23 novembre 2021 son départ chef en affichant des calicots contre l'exploitation illicite et illégale des minerais à Mwenga.  

L'autorité provinciale a donc décidé depuis 27 novembre dernier de suspendre tout ce service pendant 14 jours avec privation du salaire.   

En effet, la fédération rurale 1 de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) section de Mwenga avait, lors de la plénière du 23 novembre dernier consacrée au débat et harmonisation sur l'interpellation  du gouverneur au sujet de l'exploitation illicite et illégale des minerais dans le territoire de Mwenga, exigé le départ de l'autorité provinciale, suite à son « implication », selon l'UDPS, dans l’exploitation illicite des minerais dans cette partie de la province.  

Des militants de cette formation présidentielle munis des calicots et drapeaux ont assiégé les installations de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu, pour s'opposer à cette exploitation illégale des minerais.  

"L’UDPS-Tshisekedi/Fédération du Sud-Kivu Rurale 1 section de Mwenga, nous disons non à l’exploitation illicite et illégale de nos minerais par les chinois, en complicité avec l’autorité provinciale.Vu cette gestion chaotique, exigeons le départ immédiat de M. Theo Ngwabidje Kasi", pouvait-on lire sur les calicots.  

Ce lundi 29 novembre, le gouverneur a, cette fois-ci, révoqué deux agents du service courrier. Ils sont accusés d'avoir accusé réception de la motion de censure contre le gouvernement provincial du Sud-Kivu transmise au gouvernorat le matin de lundi 29 novembre 2021 par le président de l'assemblée provinciale.  

Des sources sûres du gouvernorat précisent qu'une fois saisi de la réception de cette motion, le gouverneur Théo Ngwabidje a révoqué verbalement ces deux agents et instruit les services de sécurité pour les chasser de leur bureau.  

Les victimes sont, un cadre de l'Union pour la Nation Congolaise, M. Kake Bakutendela, parti cher à l'ancien président de l'assemblée nationale de la République Démocratique du Congo, M. Vital Kamerhe et M. Idelphonse, dont nous n'avons pas réussi à obtenir toute son identité et son appartenance politique.  

La motion de censure contre le gouvernement provincial du Sud-Kivu sera débattue et votée au cours de la plénière du 2 décembre 2021.

Commentaires (Total : 7)

P
Prof. MUZIGWA KASHEMA Justin-Gratien 30/11/2021 12:49:09

Tous les contrats miniers en cours est Heritage de la kabilie et non de l’UDPS, ni de l’AfFDC-A dont fait partie le Gouverneur actuel du SudKivu! NE VOUS TROMPEZ PZS DE CIBLE!

P
Prof. MUZIGWA KASHEMA Justin-Gratien 30/11/2021 12:49:09

Tous les contrats miniers en cours est Heritage de la kabilie et non de l’UDPS, ni de l’AfFDC-A dont fait partie le Gouverneur actuel du SudKivu! NE VOUS TROMPEZ PZS DE CIBLE!

M
Muzigwa KASHEMA Justin-Gratien 30/11/2021 12:46:01

Qui veut noyer son chien, l’accuse de rage! Quiconque sait comment tout contrat minier sur le territoire est octroyé ne peut pas se prendre au Gouverneur de Province! D’ailleurs, cette Section de l’UDPS, Mbenga ne doit pas oublier que tous ces contrats léonins avec les chinois est un hérita...

p
pacifiquemosengo9@gmail.com 30/11/2021 08:06:11

La province est tout simplement mal gérée parce que les sud Kivuciens ont donné confiance à un projet muet " Gouverner autrement" sans pour autant regarder la couleur politique de l'homme qui a initié ce slogan. Il est temps que Mr Ngwabidje puisse dégager et son gouvernement

P
Pénis facil 29/11/2021 18:33:46

Cette fois si Théo ne va pas échapper à cette motion kiékiéeee. On aura tout vu dans cette province

K
Kimonano François Péchet 29/11/2021 14:35:04

Aujourd'hui le président de la République est mal vu dans cette province à cause de sa gestion chaotique par l'homme qui nous avait dit qu'il va gérer autrement. Et si cela ne suffit il veut tout gérer. Toutes les communes sont presque gérée par les membres de son parti polique. Soutien à l...

Écho du Congo, rédaction. 29/11/2021 14:29:40

Rendu à ce niveau, le gouverneur doit changer toute son équipe. La confiance est brisée. Il faudra alors faire appel à une équipe spécialisée en relation publique et constituer un conseiller l de sages plus représentatif et plus inclusif.

laissez votre commentaire